Afrique Centrale : Engagement d’Ali Bongo et Teodoro Obiang Nguema pour faciliter la libre circulation

Ali Bongo et Teodoro Obiang Nguema pour la libre circulation

Annonces

Partagez!

Le Gabon et la Guinée équatoriale donnent leur accord de principe. Car, l’Afrique centrale a fait un grand effort vers la libre circulation des personnes.

Cette mesure devrait profiter aux ressortissants des quatre autres pays de la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Tchad) « munis d’une pièce d’identité sécurisée (carte d’identité ou passeport biométrique) ». C’est du moins le contenu du communiqué final du dernier sommet de la CEMAC tenu à Djibloho, en Guinée équatoriale.

En réalité, c’est une mesure dans tout le continent ; surtout avec l’accord de principe du Gabon et de la Guinée équatoriale. Ali Bongo Ondimba et Téodoro Obiang Nguema, respectivement Président du Gabon et de la Guinée équatoriale, ont montré leur engagement pour faciliter la libre circulation de tous les ressortissants de la CEMAC.

Selon le communiqué, une mission de la CEMAC « se rendra dans l’ensemble des pays pour s’assurer » de la mise en oeuvre de cette décision.

Signalons qu’au terme du sommet de Djibloho, le Gabonais Daniel Ona Ondo a pris la tête de la Commission de la CEMAC. Il remplace à ce poste le Congolais Pierre Moussa.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 5 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher