Cameroun : les réseaux sociaux s’enflamment contre Jean Ping

Jean Ping

Annonces

Partagez!

Les internautes camerounais dénoncent vertement les propos de Jean Ping, candidat à la prochaine élection présidentielle au Gabon et qui, s’exprimant sur le plateau de plusieurs chaînes de télévision internationales a fait allusion à une prétendue infertilité à la mère du chef de l’Etat sortant et en course pour sa propre succession, Ali Bongo Ondimba.

«Les femmes +infertiles+ doivent disparaître du Gabon et de la terre ? C’est quoi une MÈRE ? celle qui a connu les douleurs de l’enfantement ? Celle qui élève un enfant toute sa vie avec amour et tendresse ? La politique n’autorise pas tout ! Pendant deux heures, hier sur Vox Africa, Equinoxe, Ubiznews… devant Séverin Tchounkeu, Alain Foka, Jules Domche, Amobe Mevegue, vous avez fait le procès de l’infertilité à la mère de Ali Bongo. Au nom de quoi peut-on ainsi humilier une maman a la face du monde ?» s’insurge par exemple le journaliste sportif Martin Camus Mimb. Pour lui, être de père ou de mère est une question de nationalité et non d’ADN. Et d’asséner : «Tapez votre copain d’hier comme vous le voulez, roulez-vous dans la boue de l’argent si vous le voulez, mais épargnez la dignité de la femme !»

Pour un autre intervenant, même dans un ring de boxe, Mohamed Ali n’avait jamais perdu un combat, «en plus face à un Chinois», qui aurait pu s’appeler Ping et n’est même pas certain, lui, d’être un enfant du Gabon. «S’il vous plait les Gabonais, ce monsieur doit quitter votre pays !» supplie une dame. «Ping, tu ne seras jamais Président», renchérit un voisin.

Et, que quelqu’un lance, furieux : «Ce bonhomme, qui dit de telles inepties, est-il Gabonais, voire Africain ??? Difficile à croire, même avec son acte de naissance en main», un autre enfonce le clou : «N’importe quoi vraiment, ce Ping !»

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 5 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Cameroun : les réseaux sociaux s’enflamment contre Jean Ping"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher