Corée du sud : Le pays accuse Ban Ki-Moon de corruption

Ban Ki-MoonLe secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon

Annonces

Partagez!

Le retour de Ban Ki-Moon dans son pays natal s’annonce mouvementé. Les révélations d’un journal d’enquête ‘’Sisa’’ l’accablent. Elles font état de ce que, le secrétaire général de l’ONU serait corrompu. Il aurait reçu des pots de vin de l’ordre de 200 000 dollars il y a dix ans.

De nombreux Sud-coréens voient en Ban Ki-Moon le champion du camp conservateur aux prochaines élections présidentielles. En même temps, le secrétaire général de l’ONU est accusé de corruption dans son pays natal. Selon une enquête publiée par hebdo Coréen, Ban Ki-Moon aurait accepté 200 000 dollars. C’est quand il assumait les fonctions de ministre des affaires étrangères en 2005. Puis, il aurait reçu 30 000 dollars après son accession à la tête de l’ONU en 2007.

Ces pots de vin lui aurait été versés par Park Yeon – Cha, le patron du groupe Taekwang. Ce dernier était déjà au centre d’un scandale de corruption visant l’entourage de l’ancien président Roh Moo Hyun.

Le porte-parole de Ban Ki-Moon, a aussitôt rejeté ces accusations en les qualifiants de « Fausses et infondées ». Il a exigé du journal des excuses et un extrait de l’article.

Pour sa part, Minjoo, le parti progressiste favori dans les sondages, a demandé l’ouverture d’une enquête préliminaire.

Le parti conservateur, au pouvoir, Park Geun Hye espère le convaincre d’être son candidat. Etant donné que le pari est ravagé par le scandale qui frappe le président destituée. Si la cour constitutionnelle valide la destitution de Park Geun Hye, des élections anticipées doivent être organisées. Le délai est de soixante (60) jours. Un scrutin qui ne manquera pas de connaître des moments palpitants.

Reste à savoir l’ampleur que va prendre cette affaire de corruption qui colle Ban Ki-Moon. Il va laisser son fauteuil de secrétaire général de l’ONU en janvier. Nombreux sont ceux qui veulent le voir à la tête de son pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang

Lazard possède 10 ans d’expérience dans le journalisme en ligne. Il s’occupe pour AfricTelegraph de l’actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Corée du sud : Le pays accuse Ban Ki-Moon de corruption"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher