Marc Guéniat : « Il serait intéressant de mieux connaître les opérations de Total en Afrique »

totaltotal

Annonces

Partagez!

Marc Guéniat est l’auteur d’une enquête qu’il a publiée, ce mois-ci. Il travaille dans une ONG Public Eye. Il a fait savoir dans l’enquête qu’il serait opportun de connaître les opérations de Total en Afrique.

Les enquêteurs se sont rendus dans 8 pays africains dont le Sénégal. « Nous avons sélectionné ces 8 pays en fonction de deux critères : la faiblesse des standards relatifs à la teneur en soufre des carburants et la présence de stations-service appartenant à des négociants suisses », a-t-il expliqué. « Ceci nous a conduits à nous concentrer sur la partie ouest de l’Afrique, du Sénégal à la Zambie », rajoute t-il dans ses propos.

Pour l’enquêteur, il n’y a pas à priori de pays plus ou moins touché. Il faut considérer, d’une part, les standards en vigueur dans les différents pays et, d’autre part, la teneur en soufre que nous avons décelée à la pompe en analysant les carburants. « Aucun des 47 échantillons de diesel et d’essence que nous avons analysés n’aurait pu être vendu en Europe, ce qui signifie que tous dépassent le seuil de nocivité minimal (10 parties par million) », fait-il constater.

Pour une analyse plus fine de « nos résultats », il recommande la lecture du chapitre 6 de « notre rapport (Public Eye), qui a envoyé une enquêtrice sur le port d’Amsterdam, « le plus grand terminal d’essence du monde », constate que « 80 % des diesels exportés des Pays-Bas vers l’Afrique seraient interdits à la vente en Europe ».

Par ailleurs, indique notre interlocuteur, il serait intéressant que d’autres organismes testent les carburants vendus en Afrique de l’Ouest.

En tant qu’ONG suisse, Public Eye porte un regard critique sur l’impact de la Suisse et de ses entreprises sur les pays pauvres. Elle lutte contre les injustices trouvant leur origine en Suisse et demande le respect des droits humains partout dans le monde.

Pour Marc Guéniat, il serait, en effet, fort intéressant de mieux connaître les opérations de ces acteurs dans l’avala pétrolier africain.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Marc Guéniat : « Il serait intéressant de mieux connaître les opérations de Total en Afrique »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher