Mutinerie à Bouaké : La CEDEAO dénonce…

Les militaires Mutins à BouakéLes militaires Mutins à Bouaké

Annonces

Partagez!

La Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) n’a pas du tout apprécié les événements survenus à Bouaké. En conséquence, elle a dénoncé le comportement des militaires qui réclamaient leur argent.

La situation à Bouaké semble revenue dans le calme. Quand bien même, les membres de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont tous haussé le ton pour, déplorer la mutinerie survenue à Bouaké.

“La CEDEAO condamne l’utilisation de la force par des éléments de l’armée contre le gouvernement et les civils pour satisfaire leurs revendications” lit-on à travers le communiqué que nous avons reçu.

Compte tenu de ce mauvais comportement des militaires de Bouaké, la CEDEAO exprime toute sa solidarité à l’endroit du peuple ivoirien. Elle invite les forces armées à respecter l’ordre public et à présenter leurs revendications par les voies officielles appropriées. C’est le contenu du communiqué.

Par la même occasion, la communauté des Etats membres de la CEDEAO lance un vibrant appel aux mutins. C’est pour préserver un comportement républicain, en sauvegardant le dialogue dans l’intérêt de la Côte d’ivoire.

Les échanges entre le gouvernement ivoirien et les mutins vont se poursuivre en fin de semaine. C’est pour rassurer davantage les soldats de Bouaké qui grognaient la semaine dernière.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 5 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Mutinerie à Bouaké : La CEDEAO dénonce…"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher