Cameroun: On veut réduire les importations des produits de grandes consommations

dion-ngute-josephdion-ngute-joseph

Annonces

Partagez!

La question a été abordée le 28 mars à Yaoundé au cours du conseil de cabinet présidé par le premier ministre Joseph dion Ngute.

Le gouvernement camerounais voudrait booster l’économie locale. A cet effet, il envisage réduire de manière considérable les importations des produits de grandes consommations.

Au cours du conseil de cabinet de vendredi, le premier ministre et les autres membres du gouvernement ont étudié des pistes de solutions  pour atteindre l’objectif stratégiques du développement des industries de transformation locale.

L’on apprend à ce sujet que certains projets sont déjà en étude tandis que d’autres sont en cours d’exécution. C’est le cas par exemple du technopole agro-industriel de Ouassa Babouté (405 hectares), dans l’arrondissement de Nkoteng, région Centrale du Cameroun.

Ce projet qui couvre cinq régions à savoir le Centre, le Sud, l’Adamaoua, l’Ouest et le Littoral est une unité de production industrielle qui devrait permettre d’approvisionner l’économie locale en matières premières.

Avec des perspectives d’autosuffisance, mais également d’exportations. Le gouvernement camerounais prévoit un encadrement adéquat aux entreprises et industries locale en première ligne les PMI et PME.

LIRE AUSSI Gabon : Accélérer les réformes qui transforment le pays

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Be the first to comment on "Cameroun: On veut réduire les importations des produits de grandes consommations"

Laisser un commentaire