Coronavirus : Des auteurs de fake news arrêtés au Maroc

Annonces

Partagez!

Une douzaine de personnes interpellées pour avoir répandu de fausses nouvelles sur la pandémie de COVID-19.

Une douzaine de personnes ont été arrêtées depuis début mars au Maroc pour avoir répandu des fake news sur la pandémie de coronavirus (COVID-19). Selon la BBC, les autorités marocaines les accusent d’avoir propagé des «rumeurs mensongères» sur les réseaux sociaux ou encore «d’appeler à la désobéissance civile».

D’après la Direction de la sûreté nationale (police), certaines personnes arrêtées affirment que la maladie n’existe pas, d’autres annoncent des cas de contamination ou prétendent que l’état d’urgence a été décrété à Marrakech, la métropole touristique du Maroc.

«Il s’agit d’une fausse information destinée à nuire à la sécurité et à la sûreté des citoyens», indique la police. Jeudi soir, le ministère marocain de la Santé publique a annoncé deux nouveaux cas d’infection au COVID-19, ce qui porte à 63, le nombre de malades dans le pays.

Deux décès liés à la maladie ont déjà été enregistrés. Aucune mesure de confinement obligatoire n’a encore été prise par les autorités. Toutefois, les Marocains sont invités à rester chez eux. Une campagne de sensibilisation est également menée dans les rues du pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Des auteurs de fake news arrêtés au Maroc"

Laisser un commentaire