Etats-Unis : Bras de fer entre Donald Trump et la justice

Donald TrumpDonald Trump

Annonces

Partagez!

Le courant ne passe pas entre Donald Trump et la justice américaine. A l’origine du conflit, le décret anti-immigration est bloqué.

C’est une mesure qui vise sept pays dont la majorité est musulmane. Il s’agit de l’Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen.

Un juge fédéral de Seattle a bloqué temporairement vendredi 3 février le décret anti-immigration du président américain visant les sept pays cités ci-haut. L’injonction temporaire du juge James Robart est valable sur l’ensemble du territoire des États-Unis.

De quoi énerver la présidence américaine. La Maison Blanche rumine une colère noire. Elle n’a pas hésité de hausser le ton à travers un communiqué que nous avons reçu. « Le ministre de la Justice entend déposer une injonction d’urgence pour faire appliquer le décret et annuler la décision du juge Robart » lit-on dans le communiqué. Chose dite, chose faite. Le ministre de la justice a fait un recours.

Mais, la cour d’appel fédérale de San Francisco a rejeté dimanche cet appel formulé la veille au soir par le ministère américain de la Justice contre une décision prise par le juge de Seattle.

Selon la cour d’appel, les Etats de Washington et du Minnesota doivent fournir des documents étayant leurs demandes avant 23h59, heure locale dimanche (lundi 07H59 GMT). Les deux Etats sont l’origine de la plainte déposée lundi dernier contre le décret de Donald Trump.

La cour a également donné au ministère de la Justice jusqu’à lundi après-midi pour apporter de nouveaux arguments à l’appui de sa requête.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Etats-Unis : Bras de fer entre Donald Trump et la justice"

Laisser un commentaire