Gabon : La DGBFIP dément avoir décaissé 2 milliards de francs CFA pour la construction du siège du Parti démocratique gabonais à Franceville

Ads

Partagez!

Dans un communiqué publié mercredi, la Direction générale du budget et des finances publiques affirme qu’aucun décaissement n’a été effectué dans ce sens, contrairement à ce qu’il se raconte.

La Direction générale du budget et des finances publiques (DGBFIP) dément formellement avoir décaissé 2 milliards de francs CFA pour le financement de la construction du siège provincial du Parti démocratique gabonais (au pouvoir) à Franceville.

«Aucun décaissement n’a été effectué contrairement à ce qui circule sur les réseaux sociaux et dans certains médias», affirme la DGBFIP dans un communiqué publié mercredi. Selon ce qu’il  se raconte, ce décaissement est mentionné dans le rapport d’exécution budgétaire de 2019.

Faux, réagit la DGBFIP qui assure qu’«il s’agit plutôt d’une planification prévisionnelle des dépenses effectuées au troisième trimestre de l’exercice 2019». Référence faite au transfert des 2 milliards et autres annexés audit rapport.

Pour la DGBFIP, cet amalgame est né d’une mauvaise compréhension des notions de «transfert» et de «décaissement». Ainsi, le transfert «donne lieu à un approvisionnement de crédit pour la prise en charge d’une éventuelle dépense qui sera annexée au Rapport annuel de performance». 

Les décaissements de crédit, eux, passent «impérativement par le règlement de l’ordonnance de paiement émise par l’ordonnateur et réglée en fonction de la trésorerie par le comptable public». En somme, «aucun transfert n’a vocation de règlement ou de décaissement», conclut la DGBFIP.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Gabon : La DGBFIP dément avoir décaissé 2 milliards de francs CFA pour la construction du siège du Parti démocratique gabonais à Franceville"

Laisser un commentaire