Guinée : Tiken Jah fakoly dit «non» à un troisième mandat d’Alpha Condé

Annonces

Partagez!

Dans une vidéo sur sa page Facebook officielle, la star ivoirienne du reggae appelle les ressortissants d’Afrique de l’ouest à s’opposer à un troisième mandat du président guinéen.

La star ivoirienne du reggae, Tiken Jah Fakoly, ne veut plus d’Alpha Condé à la tête de la Guinée. Le chanteur de 51 ans a publié une vidéo à cet effet sur sa page Facebook officielle «pour dire non au troisième mandat en Guinée». Dans cette vidéo intitulée «Stop à la dictature d’Alpha Condé», l’auteur du célèbre titre «Le pays va mal» affirme que le dirigeant guinéen est devenu «fou». Il appelle par ailleurs le peuple guinéen et les ressortissants d’Afrique de l’ouest à «se battre» contre la candidature d’Alpha Condé.

«Nous devons continuer le combat parce qu’il ne doit pas y avoir de 3e mandat en Afrique de l’ouest. Si ça passe en Guinée, la Côte d’Ivoire aussi va essayer. Si ça passe en Côte d’Ivoire, le Sénégal va essayer. Si ça passe au Sénégal, le Mali va essayer, etc. Le combat des Guinéens aujourd’hui est notre combat à nous tous», affirme Tiken Jah Fakoly, qui a chanté en 1998 pour la libération d’Alpha Condé, alors opposant.

La Guinée est secouée depuis une semaine par des manifestations meurtrières visant à faire obstacle à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé. Au moins huit manifestants et un gendarme ont été tués, ainsi que de nombreuses personnes blessées. L’opposition parle quant à elle de 10 manifestants tués. Les principaux initiateurs de ces manifestations ont été condamnés ce mardi à des peines allant de six mois à un an de prison ferme.  

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Guinée : Tiken Jah fakoly dit «non» à un troisième mandat d’Alpha Condé"

Laisser un commentaire