Jeux Olympiques 2036 : l’Egypte veut se porter candidate au nom de l’Afrique

Une vue d'un quartier sur le Nil.Image par Remon Samuel de Pixabay

Ads

Partagez!

Déjà très intéressée par la Coupe du monde de football 2030, l’Egypte voudrait également organiser les Jeux Olympiques de 2036. Tout le pays soutiendrait l’initiative et les infrastructures seraient déjà disponibles. Pour obtenir ces jeux, le Caire fait valoir le droit de l’Afrique à accueillir enfin cet évènement planétaire. Mais il devra sûrement composer avec les probables candidatures de l’Allemagne, de l’Inde ou encore du Qatar.

Après l’organisation de l’évènement par le Brésil en 2016, l’Afrique est désormais le seul continent à n’avoir pas encore abrité les Jeux Olympiques à ce jour. L’erreur sera peut-être bientôt réparée par l’Egypte. En effet, le pays des Pharaons a fait savoir en septembre qu’il se portera candidat pour accueillir ces jeux en 2036. « Nous préparons la lettre au CIO, avec notre intention de présenter une candidature pour les Jeux Olympiques de 2036 », a annoncé Sharif El Erian le secrétaire général du Comité National Olympique (CNO) égyptien.

Avec l’accord du président Abdel Fattah al-Sissi

L’Egypte a exprimé ses intentions pour la première fois lors de la visite, fin septembre, de Thomas Bach, le président du Comité International Olympique (CIO). Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Achraf Sobhi avait évoqué le feu vert du président Abdel Fattah al-Sissi et l’accord de la ville du Caire, qui doit accueillir l’évènement planétaire. Il a surtout vanté les atouts de son pays, le plus développé du continent après l’Afrique du Sud. « Je pense que l’Egypte est l’un des rares pays d’Afrique où l’infrastructure est prête à partir d’aujourd’hui pour accueillir un événement aussi énorme », a rassuré Achraf Sobhi.

Un vent d’optimisme souffle sur le pays

Le Caire pense avoir toutes ses chances de remporter l’organisation des Jeux de 2036 d’autant que Thomas Bach l’a publiquement encouragé à se porter candidat. En effet, le président du CIO a déclaré que ce serait historique pour l’Afrique. Il a surtout reconnu que le pays a des infrastructures sportives solides pour relever le défi. Cela a suffi pour faire souffler un vent d’enthousiasme sur l’Egypte. La population est très emballée par le projet. Mais Sharif El Erian a vite fait de tempérer l’optimisme de ses compatriotes. « J’essaie de calmer les gens, en disant que nous n’avons pas encore remporté la candidature. Rien ne peut être à 100% sûr », a-t-il precisé.

La Coupe du monde 2030 également dans le viseur

Le dirigeant sait que l’Egypte n’est pas seule à lorgner sur les Jeux Olympiques de 2036 et qu’il y a du lourd en face. En effet, l’Allemagne, l’Inde, le Qatar, le Mexique et la Turquie souhaitent également se porter candidat. Certains n’ont jamais organisé l’évènement, quand d’autres l’ont accueilli il y a des lustres. Il faudra attendre la fin des Jeux de Paris 2024 pour lancer les discussions à ce sujet et attribuer le projet. En attendant, l’Egypte peut rêver aux retombées économiques.

Le gouvernement espère que cela stimulera le tourisme national et apportera une bouffée d’oxygène aux commerces locaux. Le chef de l’Etat, Abdel Fattah al-Sissi a déjà fait savoir qu’il misait sur les jeux olympiques pour promouvoir le sport, l’un des axes de développement du pays. Dans ce sens, il s’impliquera également personnellement pour que l’Egypte organise la Coupe du monde de football en 2030. Cette compétition devrait permettre au pays de mieux préparer les JO. A ce jour, l’Afrique du Sud reste le seul pays africain à avoir abrité le mondial. C’était en 2010.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Jeux Olympiques 2036 : l’Egypte veut se porter candidate au nom de l’Afrique"

Laisser un commentaire