Ouganda : Dominic Ongwen à la CPI

Dominic Ongwen

Ads

Partagez!

En Ouganda, nombreuses personnes ont apporté des témoignages pour dénoncer les victimes dont elles ont fait l’objet.

Les crimes sont nombreux en Ouganda. Des citoyens pensent que Monsieur Dominic Ongwen en est d’une importance primordiale, à tel point qu’on ne peut pas l’occulter.

« Quand je pense à la justice, j’aimerais qu’on établisse la vérité sur les évènements terribles que j’ai vécus, moi comme beaucoup d’autres en Ouganda… ». C’est le cri du cœur d’une femme Ougandaise. D’autres aussi ont le cour qui fait mal ; ils réclament justice jusqu’au bout. Des étudiants ont perdu leur vie, des enfants. Ces familles réclament justice.

« Le procès de Mr Dominic Ongwen est d’une importance capitale car il représente la seule option à ce jour pour que la justice examine les crimes commis par la LRA et ses commandants en 29 ans ».

Pour les personnes interrogées, ce personnage a commis des actes criminels en Ouganda. Compte tenu de tout cela, les victimes des familles souhaitent la justice et attendent beaucoup de ce procès. Les gens ont beaucoup souffert en Ouganda. C’est hier que Monsieur Dominic Ongwen devrait apparaître.

Finalement, le procès a été renvoyé au 16 janvier prochain. Dominic Ongwen, né vers 1975 en Ouganda, fut le commandant de la Brigade de Sinia de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA, pour ‘Lord’s Resistance Army’), un groupe rebelle qui opérait au nord de l’Ouganda. En tant que chef de l’un des quatre brigades, Ongwen était un des membres de l’« Autel de Contrôle » qui dirigeait leur stratégie militaire.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Ouganda : Dominic Ongwen à la CPI"

Laisser un commentaire