Présidentielle du Kenya en Août 2017 : Démenti formel des dix ambassadeurs occidentaux

Uhuru Kenyatta, président du KenyaUhuru Kenyatta, président du Kenya

Ads

Partagez!

Les élections d’Aout 2017 se dérouleront dans la plus grande transparence et clarté. En conséquence, les dix ambassadeurs occidentaux ont promis d’appuyer le Kenya pour un déroulement calme de cette Présidentielle.

Pour les dix ambassadeurs occidentaux, les choses seront clairement définies. Et d’ajouter : «nous ne fournissons pas d’aide électorale, à quelque organisation que ce soit, gouvernementale ou non gouvernementale». Selon eux, ils ne joueront sur aucune influence pour parasiter les résultats des élections.

Car, affirment-ils, leur assistance a pour but d’aider le peuple kényan à exercer de manière indépendante son droit de vote ». « Seul le peuple kényan a le droit souverain de choisir ses dirigeants, et nous respectons entièrement ce droit » disent-ils.

En conséquence, ils ont mis fin aux supputations de ces derniers jours. Elles faisaient allusion à une tentative d’influence sur les résultats d’août 2017. C’est après que le président kényan ait accusé les pays étrangers d’ingérence dans ce scrutin. Ces pays, dit-il, financeraient des organisations de la société civile.

Les ambassadeurs américain, canadien, allemand, suédois, australien, britannique, hollandais, danois, finlandais, norvégien et de l’UE sont formels dans leur démarche.

C’est du moins le contenu du communiqué, dont nous avons reçu. Malgré cela, Nairobi a sommé une ONG américaine travaillant sur des programmes liés à la présidentielle de cesser ses activités.

«De l’argent arrive déjà de l’étranger sous prétexte de promouvoir la bonne gouvernance ou le civisme. Mais l’intention réelle est d’influencer nos choix électoraux». A fait comprendre le favori de cette élection.

Les ambassadeurs occidentaux ont déclaré lundi que les programmes d’aide électorale auxquels ils participent ont été créés. C’est « en consultation avec le gouvernement, les partis politiques et la société civile. Ils ont identifié des faiblesses du processus électoral de 2013 pouvant bénéficier d’une aide internationale ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Présidentielle du Kenya en Août 2017 : Démenti formel des dix ambassadeurs occidentaux"

Laisser un commentaire