Pustch de Yahya Jammeh : Avertissement des Etats-Unis !

Yahya Jammeh conteste les résultats

Annonces

Partagez!

Incroyable ! Yahya Jammeh a fait un revirement. Le président sortant de la Gambie rejette maintenant les résultats issus de l’élection présidentielle gambienne.

Du jamais vu ! Le président Yahya Jammeh ne reconnaît plus les résultats de l’élection présidentielle. Et pourtant, il a été battu démocratiquement le 1er décembre 2016. Il a fait cette déclaration hier sur les antennes de la télévision gambienne. Alors qu’il avait lui-même accepté le verdict des urnes le 2 décembre. Il avait même félicité Adama Barrow, le tout nouveau président de la Gambie.

« Je ne reconnais plus le verdict des urnes. Je veux que l’on organise une nouvelle élection en Gambie ». Dit Yahya Jammeh. C’était sur les antennes de la télévision gambienne. Il s’est exprimé aux environs de 22h30. Une confusion totale règne en ce moment, dans ce pays.

« C’est un dictateur qui ne peut avoir une bonne fin. Je n’ai aucune surprise », a dit au téléphone Seydi Gassama. Il est le directeur exécutif de Amnesty Sénégal.

Pour Seydi Gassama, « il faut mettre la Gambie en quarantaine. Il faut que le conseil de sécurité prenne toutes les mesures qu’il faut » dit-il.

« Nous demandons au président Jammeh, qui a accepté les résultats des élections, de procéder à une transition ». C’est du moins le communiqué du département d’Etat des Etats-Unis. Les USA appellent toutes les institutions en Gambie à rejeter la violence. Ils doivent soutenir pacifiquement la volonté exprimée par les urnes. Ce message est adressé aux dirigeants élus, les forces armées, les chefs religieux, les partis politiques. Les organisations de la société civile sont également citées.

Le département d’Etat des Etats-Unis condamne fermement la déclaration du 9 décembre du président Jammeh. Ce dernier a rejeté les résultats des élections du 1er décembre et réclamé de nouvelles élections.

Les gens ont parlé. Il est temps pour les Gambiens de se réunir pour assurer une transition pacifique vers le président élu Barrow.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

1 Comment on "Pustch de Yahya Jammeh : Avertissement des Etats-Unis !"

  1. Les occidentaux avec les américains doivent arrêter de manipuler les africains. Je rentre de Kigali au Rwanda, j’ai visité le Mémorial du génocide. Et j’ai mesuré à quel niveau les occidentaux, par leur silence se sont rendus complices du génocide. Si le président élu a effectivement promis de livrer yaya jammet à la CPI, c’est normal que ce dernier se rétracte.

Laisser un commentaire