Sénégal : Un Maire condamné à 2 ans de prison

Barthélémy DiasLe député Maire Barthélémy Dias

Annonces

Partagez!

Au Sénégal, un Maire a été condamné jeudi à deux ans de prison dont 6 mois ferme. Barthélémy Dias, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est dans le collimateur de la justice de son pays.

La justice sénégalaise lui reproche d’être l’auteur de plusieurs délits. On peut citer : coups mortels ; coups et blessures volontaires, ainsi que détention illégale d’arme.

Comme dommages et intérêts, Mr Dias doit payer la somme de 25 millions de francs CFA à la famille de Ndiaga Diouf. La personne tuée à la Mairie.

C’est le tribunal correctionnel de Dakar qui l’a condamné jeudi. Pourquoi la justice a condamné ce député Maire socialiste ?

Le 22 décembre 2011, la Mairie de Mermoz Sacré-Cœur a été attaquée par des hommes du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), à l’époque au pouvoir. L’un des attaquants (Ndiaga Diouf) avait été tué par balle. Et c’est Barthélémy Dias qui est le responsable de cette Mairie.

Le procureur avait requis 10 ans de prison ferme contre Barthélémy Dias, mais le tribunal a décidé autrement. Deux ans de prison dont 6 mois ferme. Ce qui n’est pas du goût de l’intéressé qui clame toujours son innocence.

« Je ne suis pas un meurtrier, je n’ai pas tué Ndiaga Diouf », a-t-il dit. Il voit dans cette condamnation une façon de l’empêcher de se présenter aux législatives de 2017.

A titre de rappel, au Sénégal, si tu as fait l’objet d’une condamnation à partir de six mois de prison ferme, tu ne peux pas être candidat à une élection.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*