Stephen Craig Paddock, l’assassin de Vegas, avait payé cash pour sa maison

Stephen Craig Paddock

Ads

Partagez!

Il avait l’air si normal, c’était juste un autre retraité ordinaire à la recherche d’une maison, quand qu’il se promenait avec sa petite amie à l’agence immobilière de Sun City vers la fin de l’année 2014. Les agents commerciaux avaient exactement ce que Stephen Craig Paddock recherchait – une petite maison de 1200 mètres carré avec de 2 chambres et 2 petites annexes.

D’autres maisons offraient des surfaces plus grandes, mais celle sur Babbling Brook Court avait deux grands atouts: une vue panoramique au sommet de la colline et, peut-être et surtout, une vie privée préservée. Les voisins vivaient à gauche et à droite, mais aucun derrière la maison. Paddock a rapidement dit qu’il la prenait.

Il faisait environ 1,85m, mais était très «discret et décontracté, un bon gars», a rappelé l’un des agents immobiliers, en parlant sous anonymat. Balding et Paunchy, Paddock était l’opposé de l’extravagance. A sa demande, il a déclaré que ses revenus provenaient de «jeux de hasard». Il jouait environ 1 million de dollars par an, a-t-il déclaré à l’un des agents. Et les agents ont déclaré qu’il a payé cash pour la maison, soit 369 022 $ (180 millions de francs CFA).

Des problèmes de voisinage pour préserver sa vie privée

Puis, Paddock s’est mis à faire des modifications à sa ville de couleur citrouille. Et son désir profond de préserver sa vie privée a eu l’effet inverse: il a attiré l’attention des voisins. Paddock a érigé un énorme panneau pour bloquer la vue de ses voisins sur sa maison. Environ 20 d’entre eux ont signé une pétition, pour lui ordonner de le retirer.

Son voisin Scott Smith a déclaré qu’il ne comprenait pas pourquoi quelqu’un voudrait se préserver d’une aussi jolie vue sur la ville en contrebas. De toute évidence, il tenait à sa vie privée. » Un autre voisin a déclaré que Paddock lui avait dit: « Je ne veux pas voir les gens, et je ne veux pas que les gens me voient ».

À l’exception de cette querelle de quartier, Paddock est resté très discret. C’est ainsi, en fait, qu’il a réussi à rassembler un arsenal considérable. Et qu’il a soulevé au moins 10 valises et 23 fusils au 32e étage du Mandalay Bay Resort and Casino à Las Vegas la semaine dernière sans soulever de soupçons. Là, il a exécuté un plan méticuleux. L’homme qui cherchait à préserver sa vie privée et gardait un profil discret est devenu le pire tueur de masse de l’histoire américaine moderne.

À mesure que l’enquête de la police avance, des détails se posent sur la façon dont Paddock – un homme sans antécédents judiciaires ou expérience militaire – a effectué un acte horrible et bizarre. Les enquêteurs n’ont pas encore répondu à la question la plus troublante: Pourquoi?

Les autorités policières et fédérales disent avoir trouvé environ quatre douzaines d’armes à feu dans trois endroits: 23 dans la chambre d’hôtel de Paddock, sept dans une maison à Reno et 19 chez lui dans de sa maison de Mesquite. Ils ont également trouvé du nitrate d’ammonium, utilisé pour faire des bombes, dans sa voiture et à Mesquite.

La femme avec laquelle il partageait ces maisons, Marilou Danley, était aux Philippines au moment du massacre, mais est revenue à Los Angeles. Elle a rencontré aujourd’hui le FBI. Par la suite, son avocat a lu une déclaration de Marilou Danley. Elle a dit qu’elle ignorait absolument tout du plan mortel de Paddock et qu’elle coopérait avec les enquêteurs. Elle a déclaré que Paddock lui avait trouvé un billet d’avion bon marché pour aller rendre visite à sa famille aux Philippines. Et elle a confirmé qu’il lui avait donné de l’argent pour acheter une maison. Danley a dit qu’elle croyait qu’il était en train de rompre avec elle.

L’agent immobilier du couple à Mesquite, quant à lui, trouve presque impossible de soupçonner l’homme doux à qui elle a vendu une maison avec l’assassin de masse maintenant notoire.

Très discret, trop discret

Les modifications sur les fenêtres de la maison de Paddock à Babbling Brook Court ont rendu difficile la vue à l’intérieur. Son voisin, Scott Smith, savait qu’il était un joueur, et a supposé qu’il dormait pendant la journée. Danley était agréable, dit Smith; Paddock, pas tellement. Il semblait avoir une vision tunnel, être dans son propre monde. Non pas qu’il y ait eu beaucoup d’interactions de voisinage. « Le garage est en place. Ils sont dans la maison. Le garage est en panne. C’était à propos de ça de ce genre de banalités qu’on discutait », a déclaré Smith.

La même situation semble être la même dans d’autres endroits où Paddock avait une maison. Les voisins près de chez eux à Reno et Melbourne, en Floride, ont déclaré qu’ils l’ont rarement vu.

Don Judy habitait à côté de Paddock en Floride. Il a dit que la maison de Paddock était somptueusement meublée avec goût. Paddock louait une voiture chaque fois qu’il venait, environ une demi-douzaine de fois sur deux ans, Judy et sa femme ont déclaré à CNN.

Mais Paddock ne semblait pas aussi intéressé par la vie privée comme il l’avait été à Mesquite; il a remis à Judy une clé de maison et lui a dit qu’il pouvait emprunter une échelle ou un équipement de pelouse s’il surveillait l’endroit. Paddock a déclaré qu’il était un spéculateur dans l’immobilier à Las Vegas.

Les gens qui pensaient qu’ils connaissaient Paddock ont ​​déclaré qu’ils ignoraient absolument tout de sa collection d’armes à feu. Les autorités affirment qu’il a acheté 33 de ses armes à feu, la plupart des fusils, tout au long de l’année dernière. Judy l’appelait « le doux géant » et dit qu’il avait du mal à l’imaginer tenir un fusil.

« Je dirais que le gars n’avait aucune idée de ce qu’était une arme », a-t-il déclaré. « Il était très simple. Mon impression était qu’il s’agissait d’un« doux géant », il n’a jamais montré aucune sorte d’agression ni rien.

Le roi de l’immobilier…

Les archives montrent que le talent de Paddock pour investir dans l’immobilier s’est d’abord développé quand il était encore un jeune homme travaillant comme travailleur postal. Outre les propriétés du Nevada, les archives le relient au cours du temps à neuf autres maisons et immeubles d’habitation.

Alors qu’il a pris un prêt de 11 000 $ sur la maison de Floride quand il l’a vendu, les documents montrent que Paddock a acheté et vendu une autre propriété à Reno, deux maisons et un complexe d’appartements à Mesquite, au Texas, et au moins quatre autres propriétés en Californie. Il a profité énormément de la vente d’un immeuble d’appartements qu’il possédait avec une ex-femme et d’autres membres de la famille. Le bâtiment, acheté en 1992, s’est vendu pour 3,2 millions de dollars en 2004.

Finalement, en 2012, Paddock a commencé à passer plus de temps à Reno, et a commencé à acheter des biens là-bas. Il a également trouvé une petite amie. Bien qu’il ne soit pas encore clair comment ils se sont rencontrés, c’est sur le lieu de travail de Marilou Danley qu’aurait pu se faire la rencontre. Australienne, ancienne hôtesse de compagnie aérienne et représentant commercial de Avon, elle a travaillé pendant un certain temps en tant qu’hôtesse pour les meilleurs joueurs du Club Paradise à l’Atlantis Casino Resort Spa.

Le frère de Paddock, Eric, a rencontré Danley. Il décrit le couple comme dévoué l’un à l’autre. Il a déclaré au Washington Post que Paddock avait invité toute la famille à des vacances, en prenant un penthouse à l’Atlantis aux frais du casino. Il aurait peut-être gardé le silence sur les armes à feu, mais il n’était pas timide au sujet du jeu. « Il a joué parce que c’était amusant », a déclaré Eric Paddock à CNN. « Parce que vous êtes dans un endroit où il y a des sonneries et ‘Surprise, surprise!’ C’était amusant parce que les gens étaient gentils avec lui. Les filles lui ont apporté des boissons. Ils lui ont servi de grandes crevettes. Je veux dire, il aimait jouer, et ils l’ont mis dans des chambres d’hôtel de fous « .

Une ancienne barman au restaurant Peggy Sue était au service de Paddock et de sa petite amie ces dernières années. « Ils étaient tranquilles », a déclaré la femme, qui travaille dans un autre secteur aujourd’hui. Elle a dit qu’il y avait une chose en particulier, qu’elle a rappelé aux journalistes, c’est qu’il était riche.

Pas de côté obscur?

D’autres qui ont régulièrement traité avec Paddock et Danley ont vu un côté obscur une fois. Un serveur dans un Starbucks au Virgin River Casino à Mesquite a déclaré au journal Los Angeles Times qu’il avait réprimandée sa compagne en public. Danley avait demandé d’utiliser sa carte de casino pour acheter de la nourriture ou des boissons. « Il la regardait et lui a dit avec une attitude méchante: « Tu n’as pas besoin de ma carte de casino pour ça. Je paye ta boisson, comme je te paye « . Et pourtant, il semblait n’avoir aucun scrupule à utiliser sa carte de casino ces derniers jours.

Il aurait utilisé la carte de machine à sous de Danley pour jouer au casino à la baie de Mandalay, selon le président de la Commission du comté de Clark, Steve Sisolak. Il n’est pas clair quand il est apparu pour la première fois à l’hôtel, mais il est entré dans la suite et une chambre attenante au 32ème étage le jeudi 28 septembre.

Et puis, peu de temps après 10 heures. dimanche, Paddock a apparemment utilisé un marteau lourd pour casser deux fenêtres, une dans la pièce et l’autre dans la suite. Il a ouvert le feu sur une foule qui fréquentait un festival de musique country 32 étages en dessous. Chargeurs après chargeurs ont été vidés par des rafales pendant neuf, 10, jusqu’à 11 minutes. Cela ressemblait à une éternité.

Le premier appel frénétique aux secours du 911 a eu lieu à 10h05. Lorsque les tirs ont cessé à 10:19, 58 personnes étaient mortes ou mouraient et plus de 500 autres ont été blessées. Paddock a arrosé la porte de sa suite à la mitraillette pour garder la sécurité de l’hôtel à distance. Mais il a gardé la dernière balle pour lui-même.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Stephen Craig Paddock, l’assassin de Vegas, avait payé cash pour sa maison"

Laisser un commentaire