Togo : L’opposition dénonce la nouvelle réforme

Annonces

Partagez!

La réforme adoptée par le Parlement togolais permet au président Faure Gnassingbé de se présenter en 2020 et en 2025. Ce qui est « inacceptable », selon la coalition du C14.

La coalition du C14 juge « inacceptable » la réforme adoptée par l’Assemblée nationale togolaise. Celle-ci limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs. La durée du mandat est également ramenée à 5 ans.

Mais ce qui reste en travers de la gorge de l’opposition, c’est que la loi n’est pas rétroactive. Elle ne prend donc pas en compte les mandats déjà réalisés par le président Faure Gnassingbé. Ce dernier peut donc se présenter à la présidentielle de 2020 et à celle de 2025.

Que fera l’opposition politique ? Elle n’exclut pas de retrouver la rue pour dénoncer cette réforme.

A noter que la durée du mandat des députés a été allongée aussi à six ans.

LIRE AUSSI Togo : L’opposition en ordre de bataille

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Togo : L’opposition dénonce la nouvelle réforme"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*