Le Gabon lance le Service Universel près de Makokou

Partagez!

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP) inaugure le premier site de service universel à 40km de Makokou. L’ARCEP s’est associée à l’opérateur Gabon Télécom. L’objectif est de couvrir les régions non couvertes jusqu’ici par les services de télécommunications.

Ce jeudi dans un village près de Makokou, l’ARCEP a inauguré le premier site de télécommunications financé par le service universel. Un mât de 110 mètres de hauteur a été dressé. Il permet d’émettre sur un rayon de 40 km. Les installations sont alimentées par un groupe électrogène et des panneaux solaires.

Les populations du village ont accueilli avec beaucoup d’enthousiasme l’arrivée du réseau chez eux. Les jeunes enfants ont pu se connecter via leur smart phone à internet et ouvrir une page google. Une première!

Les zones blanches non couvertes jusqu’à présent par les services de télécommunications (téléphonie, internet, télévision) pourront désormais recevoir le réseau. Ces zones, à faible densité de population, ne sont traditionnellement pas couvertes par les opérateurs car elles ne présentent que très peu d’intérêt économique.

Afin de résoudre cette équation, les pratiques internationales préconisent la mise en place d’un fonds. L’ARCEP qui est le gendarme des télécommunications, en a la charge; pour cela, elle prélève 2% du chiffre d’affaires des opérateurs.

Les sites financés par le fond permettent aux opérateurs de mutualiser leurs infrastructures. Ainsi, ils baissent les coûts d’exploitation et d’investissements.

L’opération aura coûté 65 millions de francs CFA et desservira toutes les populations présentes dans la zone. Ce premier site est un test pilote. L’ARCEP prévoit de déployer une trentaine d’autres sites dans tout le Gabon à fin 2016. Selon Lin MOMBO, Président de l’Autorité de Régulation, « ce déploiement est la preuve que nous pouvons appliquer au Gabon des stratégies sociales dans le numérique à des coûts maîtrisés. »

Et d’ajouter « la prochaine étape c’est la couverture de l’ensemble des routes du Gabon. C’est une disposition prévue dans le cahier des charges des opérateurs. Et ils se doivent de la respecter. Les enjeux pour nos populations sont énormes« .

Depuis 2009, ce sont près de 150 milliards de francs CFA qui ont été investis dans les infrastructures numériques au Gabon. Le pays a été primé à plusieurs reprises pour la qualité de sa stratégie notamment par l’Union Internationale des Télécommunications.

A LIRE AUSSI: Au Gabon, la fibre avance!

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Le Gabon lance le Service Universel près de Makokou"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*