A cause de Boko Haram : 63 soldats et le commandant ont pris la fuite

Boko HaramBoko Haram

Ads

Partagez!

Au Nigeria, au moins 63 soldats ont pris la fuite après d’intenses combats avec des terroristes de Boko Haram.

« Les terroristes de Boko Haram ont attaqué les troupes de la 81e division avancée dans le village de Jilli du district de Geidam. Les terroristes, nombreux, ont lancé l’assaut samedi vers 19H30 (18H30 GMT) et ont pris le contrôle de la base après de durs combats qui se sont prolongés jusqu’à 21H10 ». C’est une source militaire qui s’est confiée à la presse.

Pour dire vrai, les rebelles de Boko Haram hantent toujours le sommeil des pays africains. Raison pour laquelle, ces pays ne savent plus quel chemin emprunter pour sortir de l’ornière. Aucun pays africain ne parvient encore à décanter la situation. La situation est plus chaotique. Ne sachant plus quoi faire, 63 soldats ont pris la fuite pour trouver refuge à Geidam, le chef-lieu situé à une soixantaine de kilomètres. Le commandant des troupes a également pris la poudre d’escampette.

« Nous ne savons pas s’il y a des victimes parmi les soldats, nous le saurons plus tard », a souligné ce responsable, précisant que la base attaquée était nouvelle et que les soldats y avaient été récemment déployés de Lagos (sud), la vaste métropole de ce pays de 190 millions d’habitants, le Nigeria.

LIRE AUSSI  Mort de 4 soldats au Mali : Deuil National de trois jours

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "A cause de Boko Haram : 63 soldats et le commandant ont pris la fuite"

Laisser un commentaire