ACP-Union européenne à Nairobi : Aucune résolution contre le Gabon

Jo Leinen

Annonces

Partagez!

La proposition d’un recomptage des voix et l’ouverture d’une enquête sur la crise post-électorale au Gabon a été rejetée. Des parlementaires européens voulaient faire la faire adopter à Nairobi au Kenya.

Les eurodéputés rentrent finalement bredouilles de Nairobi. Là-bas, ils comptaient obtenir une résolution commune de leurs homologues d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) sur le Gabon.

Dans le cadre de la 32e session de leur assemblée parlementaire paritaire tenue du 19 au 21 décembre dernier dans la capitale kényane, ils comptaient obtenir une résolution pour un nouveau décompte des voix et l’ouverture d’une enquête sur les violences post-électorales pour sanctionner un processus électoral qu’ils jugent «non transparent» avec des résultats très «douteux». Labellisé «sujet urgent», le texte soumis par les députés européens n’a pas pu prospérer face à celui des députés gabonais. Coté européen, la résolution a été rejetée en bloc. Alors dans le camp des ACP, le texte européen a obtenu 6 voix contre 36.

Au sein de la délégation gabonaise, ce rejet constitue un véritable motif de fierté. «Les positions de l’Union européenne étaient sévères, mais elles n’ont pas eu le soutien des pays ACP», a lancé Fernand Joumas, sénateur gabonais. «Les déclarations des observateurs se situent au-delà de leur mission», dénonçait le texte introduit par les parlementaires gabonais. Nonobstant cet échec, les eurodéputés n’entendent pas baisser les bras et entendent saisir d’autres voies de recours. La plénière du parlement européen qui se tiendra le 16 janvier prochain est la prochaine étape. «Les eurodéputés vont maintenant préparer une résolution pour la plénière à Strasbourg», écrit sur son compte Twitter officiel le parlementaire allemand Jo Leinen.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire