Africa Economic Conférence: Vers une volonté d’intégration régionale

Annonces

Partagez!

La Conférence économique africaine 2018 prévoit à Kigali du 3 au 5 décembre 2018, la présentation d’experts en intégration régionale et du secteur privé,

Au cours d’une réunion préparatoire de la prochaine conférence économique africaine, un haut responsable de la Banque africaine de développement a déclaré que le thème retenu est «Intégration régionale et continentale pour le développement de l’Afrique».

L’AEC étant le principal forum de discussions sur les questions brulantes de l’actualité africaine, les attentes des partenaires (Banque africaine de développement, PNUD et Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, UNECA).sont grandes.

Au cours de ce forum, les experts adopteront une approche pragmatique, et proposeront des solutions pratiques, en particulier pour la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine

Les représentants du secteur privé partageront leurs expériences sur leurs activités dans le continent, a déclaré Moono Mupotola, directrice du département de l’intégration du Groupe de la Banque africaine de développement.

Il y a lieu de noter qu’en  dépit des progrès réalisés, et des engagements politiques des dirigeants africains, la voie vers l’intégration continentale demeure lente.

Comme principaux défis à relever : La volonté politique et l’absence de ressources et de capacités techniques, susceptibles de faciliter la mise en œuvre des engagements pris.

Mme Mupotola a toutefois fait observer que d’importants jalons ont été posés récemment, à savoir : Le lancement du passeport commun africain en juillet 2016 et l’engagement de 44 pays africains à lancer l’AfCFTA.

LIRE AUSSI  Réunion de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Africa Economic Conférence: Vers une volonté d’intégration régionale"

Laisser un commentaire