Africa Investment Forum : 40,4 milliards de dollars pour le développement

Annonces

Partagez!

Le développement de l’Afrique ne se fera pas par l’aide internationale, mais grâce aux investissements, selon la Banque africaine de développement (BAD)

Sur les 61 transactions évaluées à 40,4 milliards de dollars pour le développement de l’Afrique,  il y a 45 représentant plus de 32 milliards de dollars qui ont suscité l’intérêt des investisseurs.

Le tout premier forum d’Afrique axé sur les transactions organisé à Johannesburg, en Afrique du Sud a tenu ses promesses. Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a déclaré que l’Afrique a grandi.

« L’aiguille se déplace, elle pointe dans la bonne direction, elle pointe vers l’Afrique », a-t-il souligné avant d’exprimer toute ma reconnaissance aux investisseurs pour la confiance qu’ils ont manifestée envers le continent.

Le président de la Banque Adesina a qualifié ce résultat de 32 milliards de dollars de transactions de grande réussite. Il l’a dit en ces termes : « Je ne saurais être plus heureux […] mais nous ne voulons pas nous auto-congratuler. La responsabilité que nous portons est grande, et ce n’est qu’un début. »

La présence de sept chefs d’État et de gouvernement africains a clairement montré aux investisseurs internationaux que les dirigeants africains sont déterminés à créer un environnement économique favorable à même de permettre aux investissements de se poser en douceur sur une piste d’atterrissage sans obstacle.

Le président Cyril Ramaphosa de la République d’Afrique du Sud, la présidente Sahle-Work Zewde d’Éthiopie, le président Alpha Condé de la République de Guinée, le président Macky Sall du Sénégal, et le président Nana Dankwa Akufo-Addo du Ghana se sont rendus en Afrique du Sud pour assister à l’AIF.

Étaient également présents le vice-président du Nigeria Yemi Osinbajo, le Premier ministre du Rwanda Édouard Ngirente, le Premier ministre du Cameroun Philémon Yang, ainsi que des ministres représentant le Royaume du Maroc, la Côte d’Ivoire, la Tanzanie, le Niger et le Gabon. Des gouverneurs et des membres du Conseil d’administration de la Banque africaine de développement avaient fait aussi le déplacement.

LIRE AUSSI  Africa Investment Forum : Hausse des financements des infrastructures

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Africa Investment Forum : 40,4 milliards de dollars pour le développement"

Laisser un commentaire