Africa Web Festival d’Abidjan : Plus de 8000 personnes au rendez-vous

Africa Web FestivalAfrica Web Festival

Annonces

Partagez!

La plateforme de discussion, d’information et de formation autour du numérique en Afrique s’est ouverte mardi à Abidjan. Africa Web Festival (AWF) va s’achever jeudi.

« L’usage des TIC dans l’agriculture, l’éducation et la santé ». Tel est le centre d’intérêt de l’AWF qui se déroule à Abidjan depuis mardi. Les participants, un peu plus de 8000 environ, vont échanger leur expérience dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et la communication (NTIC).

La fondatrice de ce festival, Maryam Sy Diawara, a affirmé que cette rencontre poursuit un objectif. C’est celui de « Permettre aux Africains de travailler ensemble, se parler entre eux sans avoir besoin de s’éparpiller ».

Le ministre ivoirien de l’économie numérique, Bruno Koné, a soutenu que le numérique représente 7 à 8% du produit intérieur brut (PIB) ivoirien. Selon lui, cela représente 200.000 emplois, en plus qu’il touche tous les secteurs de l’économie ivoirienne.

De plus, il a ajouté ceci : « L’économie numérique est une bonne opportunité pour rattraper notre retard ». Il a même paraphrasé un haut dirigeant africain en ces termes. « Quand on a pas les moyens de construire les routes, c’est le bon moment de construire les autoroutes de l’information et de la communication ».

Bruno Koné a reconnu que les TIC permettent au continent africain de compenser ses faiblesses en matière d’infrastructures.

Cette première édition d’AWF d’Abidjan se caractérise par l’exposition des stands avec des entreprises investissant dans le numérique. Le star up, le spped-jobbing, le hackathon, les conférences et les rencontres B to B sont aussi au menu.

De nombreux jeunes sont attirés à l’image de Daniel Djegna. Il est étudiant en finance, et affirme vouloir d’avantage apprendre. Ce, pour connaître ce qui se fait de mieux à la pointe de l’innovation.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire