Afrique Centrale : Baisse de 15% des IDE en 2016

IDE en Afrique centrale

Annonces

Partagez!

C’est ce que révèle un rapport de la CNUCED sur les investissements directs étrangers (IDE) dans le monde publié le 7 juin 2017.

La Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) indique dans un rapport que les investissements directs étrangers ont chuté de 15% en 2016 en Afrique Centrale. 5,1 milliards de dollars seulement ont été investis par les étrangers. En République démocratique du Congo (RDC), les IDE ont baissé de 28% suite à la chute des cours des produits miniers sur le marché international.

1,2 milliard de dollars ont été injectés par les investisseurs. Grâce au la compétitivité des entreprises chinoises opérant dans plusieurs domaines, le Congo Brazzaville connait néanmoins une nette hausse de 8% soit 2 milliards de dollars d’investissements.

Les pays de l’Afrique subsaharienne ont également vu le flux de leur IDE chuter. Comptant majoritairement sur les produits de matière première leurs IDE ont diminué de  7%. Seuls 45 milliards de dollars ont été investis dans différents pays de cette partie du continent.

La chute des IDE n’a pas épargné les pays en développement en 2016. Le flux de leurs IDE comme ailleurs a chuté de 14% pour s’établir à 646 milliards de dollars. Seulement, cette forte baisse n’a pas découragé les investisseurs asiatiques qui sont majoritaires et dont la destination dans ce pays est très prisées.

La CNUCED dans ce rapport prévoit une augmentation des IDE dans le monde de l’ordre de 5% pour atteindre 1800 milliards de dollars en 2017 d’investissement. Des investissements qui, selon le rapport de la CNUCED, devraient s’améliorer de 2% en 2018 à 1850 milliards de dollars.

En rappel, la CNUDED est un organe subsidiaire de l’Assemblée générale des Nations Unies créée en 1964 qui vise à intégrer le développement dans l’économie mondiale de façon à favoriser l’essor des pays.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire