Afrique/Coopération maritime: La 10e réunion du comité de contrôle des Navires s’est tenue au Gabon

Annonces

Partagez!

La capitale gabonaise a abrité les 10 et 11 octobre derniers la 10e Réunion du Comité de Contrôle des Navires par l’Etat du Port denommé « MOU d’Abuja », autrement dit mémorandum d’entente.

C’est dans le cadre de la coopération maritime entre plusieurs pays d’Afrique, que le ministre des transports, de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics du Gabon Justin Ndoudangoye, a procédé  jeudi 10 octobre dernier, à l’ouverture des travaux de la 10eme réunion du comité du contrôle des navires par l’État du port dans la région de l’Afrique de l’ouest et du centre dénommée (MoU d’Abuja). Cette réunion de deux jours (les 10 et 11 octobre 2019) était placée sous le Haut Patronage de Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l’Etat, et au nom de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Julien Nkoghe Bekele.

Avec des délégués d’une vingtaine de pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre, cette rencontre sous-regionale a porté essentiellement sur les questions de la sécurité maritime afin de mieux fixer les règles et pratiques de contrôle des navires qui circulent dans les ports régionaux. Depuis 1 an, le Gabon, faut-il le rappeler, a rejoint le petit cercle des États ayant créé un Registre international des navires ouvert aux bateaux immatriculés sous juridiction gabonaise, avec des perspectives économiques et de formations aux nouveaux métiers connexes d’immatriculation des navires.

Les pays membres veulent unifier les règles et pratiques de contrôle des navires qui transitent par leurs ports, conscients qu’ils sont qu’environ 80% du flux des marchandises passent par la mer. « L’opportunité m’est ainsi donnée de rappeler ici que le transport maritime constitue un secteur important de l’économie maritime des pays en développement, en particulier ceux de l’Afrique. Le transport maritime permet un échange des flux considérables 80 à 90% en volume du transport des marchandises à l’échelle internationale se fait par voie maritime. Et La sécurité maritime paraît de ce fait comme un enjeu primordial qui doit susciter une reflexion profonde de la part des participants », a déclaré le Ministre à l’ouverture des travaux.

Un système fiable de signalisation maritime qui engage d’importants moyens se surveillance et de sécurité est par ailleurs progressivement mis en place, 

Autres points inscrits aux différents ateliers, le financement du Secrétariat de l’organisation, l’examen critique des actions ainsi que l’évaluation des activités du contrôle des navires par l’Etat du port. L’ingéniosité des participants a été sollicitée par le Ministre en charge des Transports, Justin Ndoundangoye, pour formuler des recommandations pertinentes, devant faciliter les délibérations lors de la prochaine rencontre des Chefs d’États et de Gouvernements.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Afrique/Coopération maritime: La 10e réunion du comité de contrôle des Navires s’est tenue au Gabon"

Laisser un commentaire