Amnesty international épingle Cameroun, Guinée, Nigeria, Sénégal, Tchad et Togo

amnesty international osons le courage

Annonces

Partagez!

Amnesty International vient d’épingler 6 pays africains. Ils sont accusés  de violer les législations internationales sur les droits humains. Pour cela, ils ont lancé une campagne africaine dénommée «Osons le courage». Elle est destinée à mettre fin aux attaques dont sont victimes les défenseurs des droits humains.

Pour Amnesty International, plusieurs pays d’Afrique violent les textes de loi. Au niveau africain, indique Seydi Gassame, «c’est plus de 271 défenseurs des droits de l’homme et des journalistes tués en 2016. Des pays comme le Cameroun, la Guinée, le Nigeria, le Sénégal, le Tchad et le Togo ont instauré des lois susceptibles d’être utilisées contre les défenseurs des droits humains, journalistes et lanceurs d’alerte, en représailles de leurs activités, souvent au nom de la lutte contre le terrorisme et la cybercriminalité», dénonce l’activiste des droits de l’homme.

Pour les responsables d’Amnesty International, la situation est chaotique. Selon eux, il demande aux différents Etats africains à rectifier le tir avant qu’il ne soit tard. Ils ont fait constater des dispositions napoléoniennes, dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest. Ils l’ont dit hier,en démarrant leur campagne africaine.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Laisser un commentaire