Afrique de l’Ouest : Vers une enquête sur la pêche illégale

sensibilisation sur la pêche illégale

Annonces

Partagez!

Des pays d’Afrique de l’Ouest s’engagent dans le combat pour lutter contre la pêche illégale.

Nombreux sont les pays d’Afrique de l’Ouest qui ne respectent pas les critères. Compte tenu de tout cela, Greenpeace s’engage dans le combat pour sensibiliser davantage les pays africains, surtout ceux d’Afrique de l’Ouest. Une équipe de Greenpeace et des gardes-côtes de quatre pays (Guinée-Bissau, Sénégal, Sierra Leone et Guinée) patrouillent sur l’Esperanza.

C’est une façon de savoir davantage sur les tenants et les aboutissants de ce mal. Il est fondamental que les pays d’Afrique de l’Ouest respectent le principe. « Il nous faut enquêter sur la pêche illégale qui sévit dans leurs eaux ». Tel est le souhait de Greenpeace.

La mission semble être difficile ; parce que certains pays bafouillent les règles du jeu. Cela amène des conséquences néfastes. Mieux, des pays perdent des milliards à cause de cela. La situation est dramatique, à cause de cette pêche illégale qui hante le sommeil de plusieurs pays. C’est le jeu de dupe.

Les pays défendent leurs intérêts. Qu’on le veuille oui ou non, les différents Etats doivent se parler en toute vérité. Les faits sont compliqués sur le terrain. Des opérations qui mettent à mal l’économie de ces pays et qui fragilisent des centaines de milliers de familles dont la survie dépend de la pêche.

Pour que la pêche illégale puisse devenir meilleure en Afrique, il faut un éternel va et vient entre les différents Etats. Aucun pays n’a le droit de déranger l’autre.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Leave a comment

Your email address will not be published.


*