Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa se défend

Annonces

Partagez!

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a attaqué le rapport de la Médiatrice de la République qui l’accusait d’avoir trompé le Parlement.

L’estimant « profondément biaisé », le président sud-africain Cyril Ramaphosa a affirmé qu’il soumettra le rapport de la Médiatrice de la République à un examen judiciaire.

« Il convient donc qu’un tribunal se détermine de manière définitive et impartiale sur ce sujet« , a-t-il déclaré.

L’affaire porte sur une donation faite à sa campagne de 500 000 rands – environ 32 000 euros ou 20,9 millions de francs CFA. Le président avait déclaré que c’était le fruit d’une consultation faite par son fils. Il s’est ensuite rétracté pour reconnaître qu’il s’agissait d’une donation. Il se justifie en disant qu’il n’avait pas les bonnes informations au moment où il répondait à la question de l’opposition.

Lire aussi Afrique du Sud : Ramaphosa veut « faire les choses différemment »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina, Journaliste, Rédacteur en chef à Burkina24. Formateur MOJO certifié DW Akademie Formateur en webjournalisme Juriste, scénariste, nouvelliste.

Be the first to comment on "Afrique du Sud: Cyril Ramaphosa se défend"

Laisser un commentaire