Afrique du Sud : Grâce présidentielle pour des milliers de prisonniers

Ads

Partagez!

Le président Cyril Ramaphosa a accordé une remise de peine à plus de 14.600 prisonniers, dont le roi du clan de Mandela.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a accordé une remise de peine à plus de 14.600 prisonniers, a annoncé le ministère de la Justice. Parmi ces prisonniers se trouve le roi du clan auquel appartenait Nelson Mandela, Buleyekhaya Dalindyebo.

Agé de 55 ans, ce roi coutumier des Thembu, un groupe ethnique xhosa dont le premier président noir d’Afrique du Sud fut le membre le plus prestigieux, a bénéficié lundi d’une libération conditionnelle dans le cadre d’une remise de peine accordée par le chef de l’Etat.

Il purgeait depuis 2015 dernier une peine de 12 ans de prison pour incendie criminel, enlèvement et agression sur certains de ses sujets. Une affaire qui avait fait grand bruit dans le pays. «La peine du roi Dalindyebo a été réduite de 12 mois», a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère de la Justice et des Affaires correctionnelles, Chrispin Phiri.

«En plus de cela, il était déjà qualifié pour une libération conditionnelle et ce depuis octobre», a-t-il ajouté. Les 14.600 prisonniers concernés ont été libérés notamment pour leur bonne conduite et une consultation de la communauté dans laquelle le crime a été commis.

Les prisonniers qui purgeaient des peines parce qu’ils n’avaient pas les moyens de payer une amende ont également pu bénéficier de cette grâce, à l’exception des auteurs de crimes sexuels.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Afrique du Sud : Grâce présidentielle pour des milliers de prisonniers"

Laisser un commentaire