Afrique du Sud : Johnny Clegg, le Zoulou blanc, est décédé

Annonces

Partagez!

Le chanteur, connu notamment pour son engagement dans la lutte contre la ségrégation raciale, a succombé mardi au cancer qui le rongeait depuis plusieurs années.

C’est bien plus qu’un artiste que l’Afrique du Sud et tout le continent vient de perdre. Connu pour sa musique, Johnny Clegg, surnommé le Zoulou Blanc, était une figure de la lutte contre l’apartheid. Il avait notamment appris à parler et à chanter en Zoulou. Et son style musical mélangeait les cultures. Les rythmes africains y cohabitent avec guitare, clavier électrique et accordéon. Son album «Scatterlings of Africa» en 1982 l’avait propulsé en tête des hit-parades en Grande-Bretagne et en France.

L’un de ses plus grands tubes planétaires, «Asimbonanga» («Nous ne l’avons pas vu» en zoulou), est dédié à Nelson Mandela, le héros de la lutte anti-apartheid. «Johnny est décédé paisiblement aujourd’hui, entouré de sa famille à Johannesburg (…), après une bataille de quatre ans et demi contre le cancer», a déclaré Roddy Quin sur la chaîne de télévision publique SABC.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Afrique du Sud : Johnny Clegg, le Zoulou blanc, est décédé"

Laisser un commentaire