Afrique du Sud: Junior Awono primé

Junior AwonoJunior Awono

Annonces

Partagez!

L’International camerounais a été désigné il y a quelques jours à Captown par le jury du Stellenbosch FC meilleur joueur de la saison 2018-2019.

Junior Awono est le joueur le plus performant du championnat Sud africain, selon son Club Stellenbosch Fc qui lui a descerné un trophée à cet efet. Il faut dire que lorsque le jeune camerounais rejoint Stellenbosch Fc l’année dernière, le club mythique de la ville du cap (Captown) occupe la 8e place du championnat et frôle même la relégation . Mais Junior Awono qui a déjà fait ses preuves au Cameroun où il reste le meilleur joueur du championnat apporte sa riche et longue expérience.

En remportant le plus prestigieux trophée individuel du championnat Sud Africain, Junior Awono a détrôné le meilleur buteur son coéquipier Rayners qui jusqu’ici tenait ce prestigieux titre individuel.

Avec Junior Awono, Stellenbosch FC a bouclé la saison avec 56 points après avoir enregistré 16 victoires, 8 nuls et 6 défaites en 30 matchs cette saison, ce qui lui a valu d’être promu premier ministre de la ABSA la saison prochaine.

Awono a disputé 27 matchs sur 30. Les hommes de l’entraîneur Barker étaient parmi les 16 équipes formelles de la NFD (National first division). C’est un moment merveilleux pour le club de 3 ans (anciennement connu sous le nom de Vasco da Gama) et son entraîneur Steve Barker, qui a également conduit l’Université de Pretoria à ce niveau il y a 7 ans.

Au cours de cette saison, le milieu de terrain a fourni 2 passes décisives et a marqué un but en 27 matchs. Il a beaucoup contribué au succès de son club cette saison, malgré l’attention multiple des autres clubs.

Il faut rappeler que l’ancien capitaine des Lions A’ qui a disputé le Championnat d’Afrique des Nations au Maroc en 2018 est sous contrat avec ce club  jusqu’en 2020

LIRE AUSSI Cameroun : Comment le footballeur Clinton Njié inquiète l’Olympique de Marseille

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire