Afrique : Vers l’électrification des zones rurales

L'énergie solaire dans les zones rurales

Ads

Partagez!

L’Afrique souffre le plus souvent de l’électrification des zones rurales. Un mal qui peut empêcher le développement économique et social sur le continent africain.

Le continent africain souffre énormément, dans le domaine de l’électrification rurale. Il faut résoudre ce problème qui freine le développement économique et social du continent. C’est pourquoi, Orange et Engie s’engagent dans le combat. Ils ont lancé près de 1 000 kits solaires au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Cameroun. Plusieurs villages dans des zones rurales ont été identifiés à ce jour pour participer à la première phase de ce programme pilote, avant un déploiement à plus grande échelle.

Les kits se présentent sous la forme d’un panneau solaire relié à une batterie permettant l’alimentation des appareils domestiques. Ils comprennent une solution de pilotage à distance et un système de paiement par téléphone mobile, fournissant à des foyers non connectés au réseau une électricité renouvelable et décentralisée. Ils peuvent être utilisés comme solution d’éclairage avec lampes LED et pour faire fonctionner de petits appareils électriques (poste de radio, de télévision…) ou pour recharger des téléphones mobiles.

Cet équipement propose une solution alternative et à moindre coût pour remplacer les lampes à pétrole, les piles jetables ou encore la consommation du diesel, alternatives polluantes et potentiellement dangereuses.

Dans le cadre de ce partenariat, ENGIE fournira les kits solaires au travers des entreprises BBOXX et Fenix International (sociétés de référence dans le domaine des kits solaires qu’ENGIE accompagne depuis plusieurs années) et se chargera de l’installation et de la maintenance des équipements ; Orange assurera le déploiement commercial et la gestion du paiement via « Orange Money ». Ce service permettra aux clients de payer un loyer pour l’utilisation de l’équipement, permettant d’étaler le coût de l’investissement initial. Ce système de paiement par mobile offre aux clients un moyen simple et sécurisé de payer à distance, évitant ainsi le recours aux longs déplacements avec de l’argent liquide.

L’électricité est en effet un produit rare en Afrique : le taux d’électrification est limité à 42% à l’échelle du continent, soit le taux le plus faible de l’ensemble des régions en développement. De plus, ce taux moyen masque à la fois de fortes disparités régionales (99% au Maghreb, mais seulement 31% en Afrique sub-saharienne), mais également un clivage urbain / rural très marqué (69% en urbain contre 25% en rural).

Moins de 10% des populations rurales d’Afrique sub-saharienne ont ainsi accès à l’électricité, la biomasse traditionnelle (bois transformé ou non en charbon) restant leur source d’énergie quasi-exclusive.

Alors que la plupart des Etats subsahariens lancent des programmes d’électrification rurale, le plus souvent avec l’aide financière et technique internationale, rien n’a été pensé pour former les acteurs locaux destinés à mettre en œuvre ces programmes, depuis les agences d’électrification rurale qui en ont la charge institutionnelle, politique et économique jusqu’aux opérateurs privés ou publics.

D’où un retard, voire un échec des efforts engagés. Car il ne peut y avoir de projets durables d’électrification rurale sans personnel qualifié. Or ce secteur d’activité nouveau requiert des compétences spécifiques (techniques de production décentralisée, clientèle économiquement fragile, milieu rural faiblement éduqué, …).

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Afrique : Vers l’électrification des zones rurales"

Laisser un commentaire