Agriculture en Afrique: La TICAD 7 a invité à investir le domaine numérique

Annonces

Partagez!

« L’Afrique numérique 2020 et le Groupe d’investissement japonais : la création de marchés pour la numérisation de l’Afrique« , tel était le thème d’un seminaire conjointement organisé par la Société financière internationale (International Finance Corporation – IFC) et la Banque africaine de développement en marge de la 7è conférence internationale de Tokyo (TICAD 7).

« Sans transformation de l’agriculture, aucun développement n’est envisageable. » a renchéri M. Michael Hail, directeur du Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA). Selon lui, la technologie numérique est une condition préalable à la progression de l’agriculture sur le continent.

Emboitant son pas, Sergio Pimenta, vice-président régional de l’IFC pour le Moyen-Orient et l’Afrique, a affirmé que la révolution numérique aiderait à débloquer le vaste potentiel que représentent les chaînes de valeur agricoles. « De nombreuses personnes ne peuvent pas accéder aux technologies », a-t-il néanmoins déploré.

Au cours de cette rencontre qui a duré trois heures, des investisseurs, des agriculteurs et des représentants des gouvernements ont passé en revue un large éventail de sujets intéressant l’économie numérique de l’Afrique, tels que des financements pour les agriculteurs, les goulets d’étranglement, l’alphabétisation numérique, les systèmes de paiement et les possibilités d’investissement.

« Un risque existe, certes, mais il y a des rendements intéressants ; c’est le moment pour nous tous d’avancer dans cette direction. N’attendons pas trop ! Nous portons tous nos chaussures de course », a lancé Jennifer Blanke la vice-présidente de la Banque africaine de développement, chargée des dossiers afférents à l’agriculture et au développement humain et social.

« L’Afrique est en train de se numériser, et elle offre un potentiel énorme. Il est vraiment formidable que ces échanges aient lieu au Japon », a conclu Jennifer Blanke, dans son intervention de clôture.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Agriculture en Afrique: La TICAD 7 a invité à investir le domaine numérique"

Laisser un commentaire