Agriculture : La Suède va soutenir les agriculteurs africains face aux changements climatiques

Annonces

Partagez!

Le gouvernement suédois va apporter une contribution de près de 12 millions de dollars pour aider les agriculteurs des zones rurales à s’adapter aux effets du changement climatique.

La Suède va apporter une contribution de près de 12 millions de dollars pour soutenir les agriculteurs africains, a annoncé mardi le Fonds international de développement agricole (FIDA). L’objectif est d’aider les agriculteurs des zones rurales à s’adapter aux changements climatiques. Mais aussi contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les pays en développement.

«Ce sont les plus pauvres et les plus vulnérables qui sont le plus durement touchés par les effets des changements climatiques. Nous devons atténuer cet impact et faire en sorte que ceux qui dépendent de la petite agriculture soient plus résilients, afin de garantir leurs moyens d’existence», a déclaré Peter Eriksson, ministre suédois de la Coopération internationale pour le développement.

Cette contribution intervient à un moment où l’Afrique australe connaît sa pire sécheresse depuis 35 ans, et où plus de 11 millions de personnes, dans neuf pays, sont confrontées à des situations d’urgence sur le plan de l’insécurité alimentaire.

Selon les estimations, chaque degré supplémentaire dans la température moyenne de la planète aurait pour effet, en moyenne, de réduire les rendements mondiaux de 6% pour ce qui concerne le blé, de 3,2% pour le riz, de 7,4% pour le maïs et de 3,1% pour le soja.

«Il est maintenant nécessaire d’investir davantage pour permettre aux populations rurales de prendre des mesures d’adaptation et également pour concrétiser leur contribution potentielle à l’atténuation des effets des changements climatiques», affirme  Gilbert F. Houngbo, président du FIDA.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Agriculture : La Suède va soutenir les agriculteurs africains face aux changements climatiques"

Laisser un commentaire