BCEAO : « Nous ne sommes pas à l’origine de l’expulsion de Kémi Seba »

Kemi SebaKemi Seba

Annonces

Partagez!

L’expulsion du Franco-Béninois Kémi Seba continue de défrayer la chronique au Sénégal.

Compte tenu de tout cela, Ahmadou Al Aminou Lô, le directeur général de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest Sénégal a apporté des précisions. Il a fait savoir que la BCEAO n’en est pour rien dans cette affaire.

«Nous ne sommes pas à l’origine de l’expulsion de Kémi Seba. Un billet de 5000 francs CFA a été brûlé par M. Kémi Seba. Il s’en est réclamé ouvertement alors que le code de procédure pénale du Sénégal punit l’altération des billets de banque et le fait de brûler un billet de banque. Lui, a dit qu’il l’a fait symboliquement » dit-il.

Selon lui, la Bceao est un agent des états. « Les Etats l’ont délégué à une institution supranationale qui est la Bceao. Et elle était dans l’obligation d’abord, au nom du Sénégal, pays dans lequel s’est déroulé le délit, et de l’ensemble des Etats, de porter plainte en se constituant partie civile (…). C’est un Etat souverain qui a décidé, sur la base d’informations qui sont certainement détenues par ses services, de l’expulser. Là-dessus, la Bceao n’a pas de commentaire à faire » ajoute t-il.

Il s’est également prononcé sur des rumeurs qui courent ici et là sur le fonctionnement de UEMOA. Sur le droit de véto de la France, « ceux qui  disent que la France a un véto dans le fonctionnement de l’Union. C’est archi faux. Aujourd’hui c’est un Etat un représentant », tient-il à préciser.

Pour lui, le franc Cfa est une monnaie stable qui répond à toutes les fonctions de la monnaie, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de monnaies vers lesquelles on nous pousse (…) Une monnaie avec un équilibre externe solide contrairement à ce que les gens disent. Le franc Cfa n’est pas surévalué. La parité fixe est un danger quand vous êtes surévalués ».

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "BCEAO : « Nous ne sommes pas à l’origine de l’expulsion de Kémi Seba »"

Laisser un commentaire