Gabon : Une mise en scène du fils de Jean-François Ntoutoume Emane

Ads

Partagez!

Le fils de l’ancien Premier ministre, en mission pour installer la cellule de base du parti à Oyem, est arrêté par la police d’investigation judiciaire. Albert Ntoutoume Emane serait recherché pour des faits présumés pour lesquels il devrait répondre.

Albert Ntoutoume Emane, le fils de l’ancien Premier ministre est connu pour son art de savourer ses prouesses, tel un homme à l’affût, un après-midi. Lors de sa cavale à Oyem, il n’a pas résisté aux charmes de Mlle Ntsame L., 23 ans, élève en terminale A1 dans un lycée de la place. L’homme en cavale s’est laissé entraîner dans une petite aventure amoureuse qui n’a échappé à tout le quartier Angone.  Ntoutoume Emane fils aurait scandalisé plus d’une bonne conscience par son comportement.

Ce n’est  déjà pas la joie dans ce festival de familiarité où se brouillent allègrement les traces d’une réalité implacable. L’homme aurait-il commis cette indélicatesse au point de rejeter quatre convocations ? C’est un message implicite.

En refusant cet acte administratif indissociable d’un réel soupçon, l’homme a-t-il pensé au moins un jour à la cour criminelle spéciale ? Pour l’opinion, cette mise en scène politique dessinerait une discrétion : quitter le pays une fois arrivé à la frontière avec le Cameroun. Mais c’était sans compter avec le flair des éléments des forces de sécurité déjà en possession d’un mandat d’arrêt.

Une histoire aussi poignante que dramatique s’invite désormais dans la famille Ntoutoume Emane qui avait toujours servi des voluptés sonores d’orateur. Qui n’a pas oublié : « Sous la très haute impulsion du grand camarade », « un gouvernement de bric et de bric », ainsi que l’esthétique vestimentaire, la barbe artistiquement excentrique. Un parangon de style hautement transformé. Tout ça c’est pour l’histoire.

La réalité est déchirable à l’infini. L’homme autant que le fils sont vus aujourd’hui sous l’angle des vases communicants. Ont-ils utilisé des montages financiers dignes de ce qu’autorise la loi ?

Nul doute que l’opération a été pensée par des gens de l’audit et que le processus de récupération de l’argent de l’Etat passerait par la justice.

La comparution de ces parents entre en osmose avec les prouesses du chef de l’Etat. Le détournement est une pilule empoisonnée.

Il ne reste qu’à prouver que les faits reprochés à Albert Ntoutoume sont suffisamment gaves. Les malversations financières et les détournements de deniers publics constituent un crime économique.

LIRE AUSSI  Gabon : Ntoutoume Emane au « B2 » pour un scandale financier

 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

William Tambwe
William Tambwe, chroniqueur et éditorialiste pour Africtelegraph.

Be the first to comment on "Gabon : Une mise en scène du fils de Jean-François Ntoutoume Emane"

Laisser un commentaire