Algérie : 14 personnes interpellées lors d’une manifestation

Annonces

Partagez!

Treize étudiants et un citoyen algériens ont été arrêtés mardi à Alger, lors d’une marche empêchée par la police.

Au moins 14 personnes ont été arrêtées lors d’une manifestation mardi 8 octobre 2019 en Algérie. Parmi elles se trouvent 13 étudiants, indique le Comité national pour la libération des détenus (CNLD), l’association qui milite pour la libération des personnes arrêtées dans le cadre du «Hirak», un mouvement de contestation lancé en février dernier dans le pays.

Les étudiants ont pris l’habitude de manifester chaque mardi depuis le début de la contestation. Mais ce mardi, la police les en a empêchés et a procédé à plusieurs interpellations. Un journaliste du quotidien francophone El Watan, Mustapha Benfodil, a été brièvement arrêté par la police puis relâché, a-t-il indiqué lui-même sur Twitter. Selon lui, «des dizaines de citoyens sont encore dans les commissariats».

Plus de 80 personnes arrêtées depuis le mois de juin à Alger dans le cadre du «Hirak» sont toujours en détention provisoire, selon une liste «non exhaustive» publiée lundi soir par le CNLD. C’est la première fois que la police s’oppose à une marche étudiante. Cette obstruction intervient dans un contexte marqué par les arrestations de figures de la contestation, de militants et  de journalistes opposés à la présidentielle convoquée par le régime le 12 décembre prochain.

Comments

commentaires

Actualité africaine

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Tunisie : Nabil Karaoui libéré

Laisser un commentaire