Algérie : Deux ans de prison requis contre le fils du président

Ads

Partagez!

Deux ans de prison ont été requis contre Khaled Tebboune, le fils du président algérien, dans l’affaire de trafic de cocaïne.

Kamel Chikki, principal accusé de l’affaire de trafic de cocaïne, n’a pas pu convaincre le procureur de la République d’Alger de l’innocence de celui qui est poursuivi avec lui comme complice.

Après avoir requis 10 ans de prison ferme à son encontre, le Procureur a requis deux ans contre Khaled Tebboune, qui a déjà passé 20 mois en prison. Il a été placé en détention depuis 2018.

Le verdict du tribunal est attendu pour situer le sort du fils du président Tebboune.

Lire aussi Tunisie : Le gouvernement de Elyes Fakhfakh obtient la confiance du Parlement

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Algérie : Deux ans de prison requis contre le fils du président"

Laisser un commentaire