Algérie : l’homme le plus riche du pays incarcéré

Issad RebradIssad Rebrad

Ads

Partagez!

Issad Rebrad, patron du groupe Cevital, fleuron de l’économie algérienne, a été arrêté dans le cadre d’une enquête pour corruption.

Issad Rebrad, considéré comme la première fortune de l’Algérie, séjourne depuis le 22 avril 2019 en prison à Alger, la capitale. L’homme de 74 ans a été arrêté dans le cadre d’une enquête pour corruption.

Il est «soupçonné de fausse déclaration concernant le mouvement de capitaux de et vers l‘étranger, surfacturation, importation de matériel usagé en dépit de l’octroi d’avantages bancaires, fiscaux et douaniers (destinés au matériel neuf)», rapporte l’agence officielle Aps.

Issad Rebrad est le Pdg du groupe Cevital, un conglomérat algérien de l’industrie agroalimentaire, la grande distribution, l’industrie et les services qui emploie 18.000 personnes sur trois continents. Ce groupe représente le fleuron de l’économie algérienne.

Il fait partie des chefs d’entreprises poursuivis pour malversations par la justice algérienne. Début avril, Ali Haddad, l’ancien président du Fce (principale organisation patronale algérienne) et proche du frère de l’ex-président Bouteflika, a été interpellé à la frontière avec la Tunisie en possession de devises non déclarées.

D’autres hommes d’affaires, dont certains sont frappés d’une interdiction de sortie du territoire national, sont également dans le collimateur de la justice.

LIRE AUSSI Algérie : La rue maintient la pression

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Algérie : l’homme le plus riche du pays incarcéré"

Laisser un commentaire