Algérie: Un correspondant de TV5 Monde condamné à trois ans de prison

Ads

Partagez!

Le journaliste algérien Khaled Drareni, incarcéré depuis fin mars, a été condamné lundi à trois ans de prison ferme.

Trois ans de prison ferme pour le journaliste algérien Khaled Drareni. Le verdict a été prononcé lundi 10 août par un tribunal d’Alger. «C’est un verdict très lourd pour Khaled Drareni», a déclaré l’un de ses avocats, Me Noureddine Benissad.

«On est surpris. Le dossier est vide», a ajouté l’avocat, par ailleurs président de la Ligue algérienne des droits de l’Homme. Khaled Drareni, correspondant de TV5 Monde et de Reporters sans frontières (RSF) en Algérie, est en détention provisoire depuis le 29 mars.

Le journaliste de 40 ans est poursuivi pour «atteinte à l’intégrité du territoire national» et «incitation à attroupement non armé». Il a longtemps couvert le «Hirak», mouvement de contestation contre le régime algérien. Il est devenu l’une des figures du combat pour la liberté de la presse.

Sa condamnation a suscité une vague d’indignation en Algérie. Ses deux co-accusés, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche, deux figures du «Hirak», ont quant à eux écopé chacun de deux ans de prison, dont quatre mois ferme.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Algérie: Un correspondant de TV5 Monde condamné à trois ans de prison"

Laisser un commentaire