Amadou Bâ Ministre Sénégalais des Finances sur l’avenir du franc CFA : « Il n’y a aucun pays au monde qui ne s’endette »

Amadou Bâ

Annonces

Partagez!

« Dans la zone UEMOA, les fondamentaux sont solides ». C’est du moins l’avis du ministre sénégalais des finances Amadou Bâ. Il l’a dit lors du vote de la loi Finances 2018, à l’Assemblée Nationale.

Il a fait comprendre que « dans la zone UEMOA, le débat a porté sur la problématique du maintien de la convertibilité. Cependant, il fait noter que les avantages du maintien de nos économies dans la zone franc, maîtrise de l’inflation et disponibilité des réserves sont de loin supérieur aux inconvénients.

Pour Amadou Bâ, la parité fixe comporte des limites liées, notamment à l’incapacité pour les Etats d’user dans leurs politiques de l’instrument monétaire. Ou aux contre coups d’une monnaie forte. Concernant le taux d’endettement du Sénégal qui est supérieur à 70% du PIB, Amadou Bâ a fait savoir que « le Sénégal n’est pas surendetté ».

Et de poursuivre : « notre pays est assez particulier, en fonction, peut-être du climat politique, on est spécialiste de tout, on parle de tout et malheureusement parfois, on parle de choses qu’on ignore ». Selon lui, la dette est une chose tout à fait normal avant d’ajouter qu’il n’y a aucun pays au monde qui ne s’endette ».

LIRE AUSSI : Mamadou Lamine Diallo : « Les jeunes vendent leur vie en Libye parce qu’il n’y a pas d’emplois »

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote

Mapote, journaliste Congolais

Be the first to comment on "Amadou Bâ Ministre Sénégalais des Finances sur l’avenir du franc CFA : « Il n’y a aucun pays au monde qui ne s’endette »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher