Angola : 17 soldats tués lors des affrontements de samedi et dimanche à Cabinda

Cabinda

Ads

Partagez!

Cabinda, une région angolaise minée depuis 40 ans par des revendications séparatistes, a été le théâtre le week-end dernier des combats meurtriers entre les forces armées angolaises (FAA) et l’armée cabindaise Flec/Fac (front de libération de l’enclave de Cabinda/Forces armées de Cabinda). Bilan, 17 soldats tués.

Dans un communiqué de presse, le mouvement indépendantiste de l’enclave angolaise de Cabinda a soutenu que 17 soldats Angolais sont décédés au cours des combats qui ont opposé, le week-end dernier, les FAA aux Flec/Fac près de la frontière du Congo Brazzaville.

Deux membres du Flec/Fac ont été tués dans ces affrontements. Le communiqué que « six soldats des FAA sont morts dans une embuscade ». Une autre source des forces armées angolaises a confirmé que des soldats sont tombés le week-end dernier à Cabinda mais sans préciser leur nombre. Toutefois, la source a ajouté que les patrouilles aériennes de l’armée ont été renforcées dans la région.

Les 400 milles habitants de Cabinda vivent en majorité dans la pauvreté. Les organisations non gouvernementales (ONG) n’ont cessé de dénoncer les cas de torture et de violation des droits de l’homme comptabilisés ces dix dernières années en Angola.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Angola : 17 soldats tués lors des affrontements de samedi et dimanche à Cabinda"

Laisser un commentaire