Angola : La justice ordonne la saisie des biens de la fille de l’ancien président dos Santos

Ads

Partagez!

Un tribunal a ordonné le gel des actifs d’Isabel dos Santos, accusée de détournement de deniers publics de plus d’un milliard de dollar.

Un tribunal angolais a annoncé lundi 30 décembre, la saisie préventive des comptes bancaires et le gel des actifs des entreprises d’Isabel dos Santos, la fille de l’ancien président de l’Angola. Ce, dans le cadre d’une campagne de lutte contre la corruption.

L’Etat lui reproche, à elle et à son époux, d’avoir détourné plus d’un milliard de dollar d’argent public. Ce que nie la fille de l’ex-chef d’Etat José Eduardo dos Santos qui a régné sur l’Angola pendant 38 ans.

«Cette décision de justice est le produit d’une injonction qui n’a pas été communiquée aux parties, manifestement arbitraire et motivée politiquement», a déclaré Isabel dos Santos lundi soir sur son compte Twitter

«La route est longue, la vérité l’emportera», a-t-elle poursuivi, tout en adressant à ses équipes «un message de tranquillité et de confiance». Agée de 46 ans, Isabel dos Santos est présentée comme la femme la plus riche d’Afrique.

Elle est la deuxième membre du clan dos Santos visée par la justice. Son frère, José Filomeno dos Santos, est actuellement jugé pour détournement de fonds et blanchiment d’argent de plus de 1,5 milliard de dollar.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Angola : La justice ordonne la saisie des biens de la fille de l’ancien président dos Santos"

Laisser un commentaire