Angola : Le fils de l’ancien président dos Santos jugé le 25 septembre prochain pour corruption

Annonces

Partagez!

José Filomeno dos Santos est notamment accusé d’avoir détourné près de 1,5 milliard de dollars quand il dirigeait le fonds souverain du pays.

José Filomeno dos Santos, fils de l’ancien président de l’Angola, sera jugé le 25 septembre 2019 par un tribunal de Luanda. Il est poursuivi pour «fraude, détournement de fonds, trafic d’influence, blanchiment d’argent et association criminelle» avec trois autres personnes. Il est notamment accusé d’avoir détourné près de 1,5 milliard de dollars quant il dirigeait le fonds souverain du pays.  

Ce fonds est chargé notamment d’investir les importants revenus pétroliers du pays. Il avait été placé en détention provisoire en septembre 2018 et remis en liberté sous contrôle judiciaire en mars dernier. C’est donc libre qu’il comparaîtra devant le tribunal. José Filomeno dos Santos avait été nommé à la tête dudit fonds en 2013 par son père José Eduardo dos Santos, qui a dirigé le pays pendant 38 ans.

Il a été limogé en janvier dernier par le nouveau président de l’Angola, Joao Lourenço. «Il n’y aura pas d’indulgence pour ce crime, même si l’argent a été rendu à notre pays. Nous irons jusqu’au bout de cette enquête, il n’y aura aucun pardon», avait déclaré le procureur général adjoint, Luís Benza Zanga, lors d’une conférence de presse le 26 mars dernier à Luanda.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Laisser un commentaire