Audiovisuel : Roméo Dika offre une télévision à son épouse

Roméo Dika

Annonces

Partagez!

La chaîne “Mango Tv”, opérationnelle depuis le 11 avril, visible sur le bouquet TNT et le Canal 18 appartient à la chanteuse Mango.

Alors qu’on s’attendait à l’annonce de son troisième album, c’est plutôt une surprise qui est faite. Sur sa page facebook peut-on lire, l’annonce de la mise en service d’une chaîne de télévision appelé “Mango Tv”.

Mango Tv, selon la propriétaire de la chaîne est un cadeau de son époux, le chanteur Roméo Dika.

A l’instar des chaînes de télévision camerounaise, Mango Tv propose aux téléspectateurs des programmes de sport, des Magazines, des séries, de la musique, des documentaires…, mais surtout des débats et l’actualité au quotidien. Bien que la chaîne ne soit pas encore visible partout, elle émet pour le moment sur le bouquet TNT et sur le Canal 18.

Afin de couvrir le territoire national, l’artiste Mango indique que des moyens sont mis en œuvre pour porter Mango Tv sur d’autres bouquets. Sur la page facebook, l’artiste se dit heureuse de l’investissement fait par son mari et surtout de la confiance que ce dernier a placé en elle. D’après elle, ce projet est l’aboutissement de nombreux efforts consentis durant des années.

De son vrai nom Ngo Banack Madeleine, c’est depuis l’âge de 10 ans que Mango chante car encouragé par ses parents qui eux mêmes étaient choristes.

Cette native de la Sanaga Maritime précisément de Pouma a fait ses études au collège Bénédicte de Douala. Ensuite elle se retrouve dans le “Yum” (Yaoundé university Music). Trois ans plus tard, elle est reçue dans le club musique de l’université Omar Bongo du Gabon. Trois années après, elle revient au Cameroun.

Dans une interview accordée à culturecam, l’artiste a fait sa rencontre avec Roméo Dika à l’anniversaire du mariage d’un de leurs amis commun. Par la suite, Roméo Ndoumbe Dika de son vrai nom est devenu son producteur, puis son époux.

Il faut rappeler que Roméo Dika est un artiste auteur compositeur, arrangeur et producteur. Né en 1964 à Abidjan en Côte d’Ivoire de parents camerounais, il démarre sa carrière musicale au lycée de Manengouba à Nkongsamba en 1993. La même année, il rejoint les Zyglibithiens de feu Ernesto Djeje en côte d’Ivoire.

Arrivé en France en 1986 grâce au soutien de l’artiste toto Guillaume, il s’inscrit au conservatoire municipal de la croix de cheveaux à Montreuil et fait le tour des studios d’enregistrement en 1988. Il fonde son propre label de production DRI (Dika record international).

De ce label, vont sortir des vedettes à l’exemple du groupe antillais Flash. Mais également des artistes comme Sala Bekono, Julia Young, Solo Sita, Chantal Ayissi, Pablo Ekambi, Biba Bi Nfana, Monique Seka.

Mais aussi feu Papa Wemba. Il est lui-même connu pour des chansons à succès comme “le mari de ma femme”. C’est le premier noir à devenir premier vice-président de la fédération internationale des musiciens.

Cet ancien administrateur de la société civile de l’art musical (Socam) a créé une société de sonorisation qui s’occupe de l’organisation du festival Guiness Mikael Power. Promoteur d’une Fm éméttant à Yaoundé appelé “la Radio des artistes”, Roméo Dika avec ses multiples casquettes soutient plein d’artistes pour la réalisation de leurs œuvres.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire