Bonne gouvernance: Le Gabon et le FMI main dans la main

Ads

Partagez!

La représentation nationale du Fonds monétaire international (FMI) envisage d’accompagner le gouvernement gabonais dans l’organisation et la tenue d’un atelier visant à l’amélioration de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. En soutien aux efforts du pays.

Comment améliorer la bonne gouvernance et lutter contre la corruption au Gabon? La question sera au centre, en décembre prochain, à Libreville, d’un atelier. Ladite rencontre devra aboutir à une feuille de route censée identifier les actions à mener à cet effet. Les contours de ce rendez-vous ont récemment été l’objet d’une séance de travail entre Francis Nkea Ndzigue et le représentant du FMI qui a dit sa disposition à accompagner le gouvernement dans cette initiative.

Selon le ministre de la  Promotion de la bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption et de l’Évaluation des politiques publiques, cet atelier «envisage de faire l’état des lieux de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption dans notre pays. Identifier ce qui a déjà été fait dans ce cadre, ce qui est bien et ce qui l’est moins». L’objectif, selon le membre du gouvernement, étant de «redresser les choses pour l’avenir».

Le FMI qui se positionne comme le principal partenaire du gouvernement gabonais dans l’organisation de cet atelier, entend mettre à disposition son expertise en la matière. «Nous sommes prêts à aider le ministère à préparer cet atelier. Nous mettrons à son service notre matériel de connaissance internationale en matière d’amélioration de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption. Mais nous proposons aussi des réunions et un suivi technique pour aider le ministère à faire son travail et à atteindre ses objectifs», a récemment confié Marcos Poplawski Ribeiro.

Les différents acteurs du secteur parmi lesquels les organisations de la société civile gabonaise prendront part à cette rencontre, précise le gouvernement.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Bonne gouvernance: Le Gabon et le FMI main dans la main"

Laisser un commentaire