Boubacar Mintou Koné : « Il est temps que Bamako soit comme toutes les grandes capitales africaines »

Mintou kone

Annonces

Partagez!

Le président du parti malien Front Africain des Forces pour l’Intégration et la Solidarité dans une Nouvelle Afrique (FRAFISNA), M. Boubacar Mintou Koné est formel dans ses propos. Il dit avec conviction que son parti n’ira pas à la majorité présidentielle pour applaudir IBK. Selon lui, Bamako doit être comme toutes les autres capitales africaines.

« Ce sont des hommes en armes qui ont pillé, violé, coupé les mains et les pieds qui vont être installés à la tête des populations martyres des 5 régions du Nord du pays », a précisé le président du parti FRAFISNA, Boubacar Mintou Koné. Pour être clair dans ses propos, il indique que « l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale est une Constitution proclamant la IVème République du Mali qui a été rédigée à Alger ». Dans ce cadre, fait-il savoir, « sa mise en œuvre sur le terrain est impossible et il consacrera la partition pure et simple du pays car les collectivités territoriales seront gérées différemment à l’Est, à l’Ouest, au Centre, au Sud et au Nord du pays et l’État sera ainsi complètement démantelé ».

« Il est temps que Bamako soit comme toutes les grandes capitales africaines », se défend t-il pour dénigrer le comportement de certains responsables. Selon lui, l’État doit mobiliser des fonds pour la mise en œuvre d’un schéma directeur d’urbanisation et d’assainissement de Bamako.

S’agissant de l’actualité politique, il dit haut et fort que son parti n’ira pas à la majorité pour applaudir Ibrahim Boubacar Keita (IBK). « Nous n’irons pas à la majorité présidentielle pour applaudir IBK pour des strapontins ». D’après ses explications, leur place n’est pas non plus dans l’opposition pour critiquer ou insulter le pouvoir avant de se voir attribuer un poste. « Notre vocation est de servir le pays, de sensibiliser, d’informer et d’éduquer les populations pour la bonne marche du pays », a-t-il conclu.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Boubacar Mintou Koné : « Il est temps que Bamako soit comme toutes les grandes capitales africaines »"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher