Nouvelle Zélande : Brenton Tarrant a utilisé Facebook pour massacrer

Brenton Tarrant

Annonces

Partagez!

Le monde s’est levé ce vendredi dans la stupeur par le massacre de 49 hommes, femmes et enfants à Christchurch. Une attaque terroriste contre deux mosquées a eu lieu en pleine prière du Vendredi dans cette petite commune de Nouvelle Zélande.

Armé de plusieurs fusils d’assaut et d’une go pro, le jeune homme blanc, Brenton Tarrant., âgé d’une vingtaine d’année est entré dans deux mosquées, et a abattu 49 personnes venus priés. Plus d’une vingtaine ont été blessés et sont actuellement dans les hôpitaux.

L’homme est connu pour être un adepte de la théorie du remplacement. Avant de passer à l’acte, il avait publié un manuscrit de 70 pages islamophobe. Brenton Tarrant a filmé son massacre dans un vidéo publiée en live sur Facebook. Cette dernière a fait le tour des réseaux sociaux.

LIRE AUSSI : Polémique autour d’une publicité de H & M

Selon plusieurs témoins, le terroriste blanc aurait été abattu par les services de sécurité d’une balle dans la tête. La police continue d’investiguer afin d’identifier les complices.

Il s’agit selon les enquêteurs d’un acte prémédité, qui n’est pas l’objet d’un fou. Le jeune homme blanc est décrit comme un fanatique anti-musulman.

Hypocrisie occidentale ?

Au moment ou nous publions, de nombreux Chef d’Etat occidentaux, dont le président Macron et Trump, ont présenté leurs condoléances à la Nouvelle Zélande et aux familles des victimes.

Mais pour beaucoup de pays musulmans, dont l’Iran, le massacre de ce jour, n’est autre que le résultat de la politique de diabolisation des musulmans, menée par les médias occidentaux. Ces derniers dénoncent l’hypocrisie politique des gouvernants qui surfent sur l’islamophobie afin de faire le plein lors des élections.

Selon le Chef de l’Etat Turque, cette attaque est le témoin de la hausse de islamophobie. Les pays occidentaux doivent rapidement prendre des mesures.

« Avec cet attentat, l’hostilité envers l’islam (…) a franchi les limites du harcèlement individuel pour atteindre le niveau d’une tuerie de masse »
Recep Tayyip Erdogan 

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Nouvelle Zélande : Brenton Tarrant a utilisé Facebook pour massacrer"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Afficher
Cacher