Brouille entre Dakar et Doha : Mohammed Ibn Abderrahmane Al Thani brise le silence

Mohammed Ibn Abderrahmane Al Thani parle de la brouilleMohammed Ibn Abderrahmane Al Thani parle de la brouille

Ads

Partagez!

Le chef de la diplomatie qatarienne répondait à une question de l’hebdomadaire africain sur le réchauffement des relations entre Dakar et Doha.

« Je ne sais pas quelles promesses le Sénégal avait reçues, mais nous avons été clairs : les pays qui s’alignent sur le Quartet se dressent contre le Qatar, une nation souveraine, et se prononcent en faveur du changement de régime que veulent nous imposer nos agresseurs. Dakar a fini par se rendre compte qu’il avait pris la mauvaise décision », avance Al Thani dans JA. 

À la question : « Le fait que l’ancien ministre Karim Wade se soit réfugié à Doha après sa libération en juin 2016 a-t-il pu nuire à vos relations avec Dakar ? », le chef de la diplomatie qatarienne jure que non. Il ajoute : « L’affaire Karim Wade a été traité comme une affaire humanitaire, avec l’approbation du gouvernement sénégalais. Jamais nous ne serions intervenus sans son autorisation. »

De son côté, le palais présidentiel sénégalais apporte un démenti formel. Du coup, on ne sait plus qui dit la vérité.

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mapote Gaye
Mapote Gaye journaliste Sénégalais Consultant. Formateur en communication, Marketing et Management

Be the first to comment on "Brouille entre Dakar et Doha : Mohammed Ibn Abderrahmane Al Thani brise le silence"

Laisser un commentaire