Bug ou Couac ? le Gabon coupé de messagerie instantanée

messagerie whatsapp instantanée

Annonces

Partagez!

Suite à la décision du régulateur de télécommunications de changer la numérotation nationale, passant de 8 chiffres à 9 chiffres, les gabonais se sont réveillés ce matin coupés de messagerie instantanée.

Le réveil est difficile ce vendredi pour les gabonais. Depuis minuit, et suite au changement de numérotation, les gabonais n’ont plus d’accès aux services de messagerie instantanée.

Whatsapp, Facetime, iMessage, Telegram Hors Service

Ainsi, ce sont toutes les applications de messagerie instantanée qui sont impactées par ce bug : Whatsapp, Facetime, iMessage, Telegram etc. Le changement de numérotation, pourtant prévu depuis plusieurs mois, empêchent désormais tous les usagers gabonais d’utiliser ces applications. Et de communiquer entre eux à moindre coût.

Il semblerait que ce changement de numérotation soit pour le moment incompatible avec les applications de messagerie. Ces dernières n’ont sans doute pas été prévenues de ce changement de numérotation. Et cela pourrait durer plusieurs semaines, le temps qu’elles mettent à jour leurs algorithmes.

Ainsi, si vous modifiez les numéros de vos contacts afin de respecter la nouvelle numérotation, vous serez incapables de communiquer avec eux.

Gabon Telecom et Airtel pourrait multiplier par deux leur chiffre d’affaire !

Au plus grand bonheur des opérateurs Gabon Télécom et Airtel, qui verront désormais le traffic voix exploser. Et donc leur chiffre d’affaire augmenter considérablement. Notamment sur les appels internationaux entrants qui sont facturés au prix fort.

Sur la journée, les experts du domaine estiment que leurs chiffres d’affaire sur les appels voix va au minimum doubler, voire tripler !

On peut aussi se demander si le régulateur et les opérateurs ont effectués tous les tests préalables nécessaires avant d’effectuer le changement de numérotation, notamment pour les services de messagerie. Ou si cela a été fait afin de profiter temporairement de ce boost de chiffre d’affaire.

Dans tous les cas, le régulateur ARCEP, devra sanctionner les opérateurs, pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires préalables, afin de notifier les éditeurs de messagerie instantanées, de ce changement de numérotation. Et de l’impact direct qu’il a sur les consommateurs, et leur portefeuille!

LIRE AUSSI : 5G au Gabon : l’ARCEP s’emballe (un peu trop vite…) ?(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Prosper Akouegnon
Prosper possède 15 ans d'expérience dans le journalisme. Il a précedemment travaillé pour le journal le Républicain et Le Scorpion Akéklé à Lomé. Devant la montée en force de la presse en ligne et la chute des presses traditionnelles, il décide de monter le site d'information en ligne AfricTelegraph en 2015 et s'installe au Gabon.

Be the first to comment on "Bug ou Couac ? le Gabon coupé de messagerie instantanée"

Laisser un commentaire